AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le tout pour le tout (Aleksander )

Aller en bas 
AuteurMessage
Liang Xio Mei

avatar

Age : 23 ans
Race : Humaine
Métier/Occupation : Serveuse (Chez Liang)

MessageSujet: Le tout pour le tout (Aleksander )   Mar 4 Oct - 0:57

On ordonnait aux étudiants de médecine, de l'université de Ténébris, de compléter plusieurs stages durant leur parcours scolaire. C'est ce qui demanda à Xio Mei à faire une demande à l'hôpital de la ville, qui accepta à bras ouvert.

Lors de sa formation, en pédiatrie, un gamin en particulier retenu son attention, Théo. Son cas où sa personne avait intéressé Xio Mei plus que les autres patients.

En effet, Théo était très malade. Il avait une leucémie en phase terminale. Xio Mei était spécialement touchée  par la douleur et la souffrance de la famille de Théo. Elle s’était trop attachée au petit.  Au cours des semaines, Liang avait pris le temps de connaître de le gamin, ce qui était forcément une très mauvaise idée. Les médecins ne peuvent être pas aussi proche de leurs patients.

L’état de l'enfant s’empirait à chaque jour donnant le tourni à l’étudiante qui avait beaucoup de mal à penser à autre.  Un enfant n’avait pas le droit de perdre la vie, il devait vivre.

Avant, Théo était un petit garçon plein de vie, mais sa maladie l’a ralenti.  Mourir du cancer est effroyable, mais voir son enfant en mourir est pire.  

Lors de la dernière semaine de stage de l’étudiante, celle-ci entendit dire qu’il ne restait que quelques mois à Théo. Cette nouvelle lui déchira le coeur.  Elle aurait tellement voulu que la chimio fasse ses effets.  

Dévastée, Xio Mei devait partager la nouvelle avec quelqu'un. Ce quelqu'un lui mentionna qu’il connaissait une boutique de plantes médicinales qui pourrait peut-être aider. Xio Mei était un peu réticente à cette idée. Si il existait un remède contre le cancer, on le saurait. Seulement, en y repensant, on n’avait tout fait pour sauver pour Théo, il y n’avait rien à perdre en se rendant à ce commerce.

Peu convaincue,  Xio Mei se rendit tout de même à la boutique en question. Cette dernière intimidait la jeune Liang, elle qui n’avait jamais fréquenté ce genre d’endroit.

L'étudiante poussa alors doucement la porte se demandant si c'était une bonne idée d'être venue. En pénétra dans la bâtisse Liang n’y vit personne. Xio Mei observa longuement le magasin sentant une lourde atmosphère peser sur elle.

« Hum… Bonjour? », dit elle hésitante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksander V. Macmillen

avatar

Age : 39
Race : Sorcier
Lieu d'habitation : HLM du quartier populaire
Métier/Occupation : Maitre des herbes et vendeur d'information

MessageSujet: Re: Le tout pour le tout (Aleksander )   Mar 4 Oct - 19:41

Ce n’était pas un très bon jour. Pas du tout même. La nuit avait été agitée de douleurs, fièvres et de mauvais rêves qui n’annonçaient pas de lendemain meilleur et radieux. Les remèdes habituels avalés, murmurés encore et encore les mantras de sa mère jusqu’à ce que l’épuisement n’eusse raison de lui et que le sommeil ne l’emporte.

Il avait largement dépassé son heure de lever coutumière et Selkie, d’habitude son réveil matin en chef, ne l’avait en connaissance de cause point dérangé. Il était donc en retard sur son programme, vraiment en retard, mais la fièvre avait baissé et il ne lui restait plus que les plaintes de ses articulations pour rappeler sa maladie à ses bons souvenirs. Le maître des herbes serait bien resté lové sous les deux épais duvets qui constituaient son nid, mais l’inoccupation l’aurait tôt ou tard tiré du lit.
Aleksander s’était donc levé et avait rincé les restes de la fièvre sous une longue douche tiède en compagnie de Selkie, car la petite poulette avait tout d’une poule d’eau. Si ce n’était qu’une fois trempée, elle perdait de sa superbe et de sa prestance : avec sa peau noir visible à travers les amas de plume collées qui laissaient également voir ses os saillants par endroit. C’était, il fallait bien le dire, un poids plume malgré une alimentation variée et régulière. Ils faisaient la paire : lui l’argenté maladif et rachitique et elle, la poule trop maigre détrempée. Après avoir méticuleusement séché Selkie au sèche-cheveux jusqu’à ce qu’elle ne soit satisfaite de son brushing, les deux acolytes étaient partis pour le magasin. C’était la fin de la matinée.

D’un coup d’épaule perfectionné par l’habitude, le balafré força à s’ouvrir la vieille porte sombre de son antre et la maintenue ouverte le temps que sa compagne se faufile tranquillement à l’intérieur. Le mélange des odeurs du vieux bois et des diverses plantes lui fit du bien et instantanément oublier ses réticences premières. Selkie alla se percher à son éternelle place sur le bout du comptoir alors que son maître disparaissait dans l’arrière-boutique, caverne fabuleuse où ses trésors et son petit-déjeuner l’attendaient.
Il commença par lancer son infusion des mauvais jours : sauge, saule et gingembre ; et en les attendant il attrapa deux rhizomes de curcuma qu’il s’appliqua à peler, en rien inquiété par le jus jaune-soleil-du-soir qui gouttait régulièrement et commençait par endroit à tâcher sa peau dans un contraste saisissant. Avec une des deux racines, il réalisa une épaisse pâte à l’aide d’un vieux mortier qu’il vient peu à peu diluer avec un peu de lait pour lui donner une consistance crémeuse. Un remède de grand-mère certes, mais qui avait déjà fait ses preuves pour calmer ses articulations récalcitrantes par le passé. Un petit déjeuner peu ragoutant au premier abord, mais une fois qu’il eut ajouté un mix de fruit et de céréales ainsi qu’un peu de sucre, il en devint de suite plus engageant et facile à avaler. Sans sourciller, le sorcier se mit à table.
Une fois son repas et la vaisselle terminée, Alek avait relevé les manches de sa chemise, attrapé la racine et commencé à dessiner de savantes arabesques tout le long de son avant-bras et main droites. Dieu sait quel rôle ces dessins jouaient si ce n’était pour la gloire de l’esthétisme…

Il venait de terminer son œuvre quand il entendit distinctement la lourde porte s’ouvrir. Une petite expiration quitta ses narines alors qu’il fermait ses yeux un peu plus longtemps que nécessaire : il avait oublié de verrouiller la porte. La fatigue le rendait négligent. Il tendit l’oreille et attendit une quelconque manifestation de Selkie, mais seuls les pas du nouveau venu lui parvinrent. C’était déjà ça. A la hâte, il se débarrassa sous l’eau des restes laissés par la racine pour ne conserver que la couleur des baisers dorés sur sa peau diaphane et redescendit ses manches. Avant d’émerger de sa grotte, il lança un regard en coin à son reflet dans la glace. Il donnait plutôt bien le change si ce n’était pour les cernes et ses yeux rougis par le manque de sommeil. Une voix féminine l’arracha à sa contemplation. C’était donc une visiteuse… Hmpf. Il aurait préféré un homme.

« Bonjour. Bienvenue. » salua-t-il en repoussant le demi-rideau qui séparait l’arrière-boutique pour venir se placer derrière le comptoir d’une démarche lente et mesurée.

Il ne posa le regard sur elle que le temps nécessaire pour tenter de la reconnaître et y porter un premier jugement. Cela devait être une erreur. Elle n’avait pas l’air d’une jeune adulte dévergondée en quête de plantes pour un weekend « alternatif » avec ses amis, ni d’une nouvelle convertie à un régime alimentaire uniquement végétal quelconque en quête de plantes afin de mettre son intérieur au gout de ses nouvelles idées. Non. La nouvelle venue faisait à vrai dire un peu tache dans cette boutique poussiéreuse et Alek eut envie de croire qu’elle s’était perdue. Toutefois, il réserva son jugement. Les personnes qui passaient sa porte savaient généralement exactement ce qu’elles désiraient et étaient pour la plupart parfaitement capables de dissimuler leurs attentions ou vraies natures sous des physiques avenants : sa cicatrice le lui rappelait tous les jours.

« Vous cherchiez quelque chose en particulier ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t499-aleksander-h-v-macmillen#8538
Liang Xio Mei

avatar

Age : 23 ans
Race : Humaine
Métier/Occupation : Serveuse (Chez Liang)

MessageSujet: Re: Le tout pour le tout (Aleksander )   Sam 8 Oct - 1:20

Le propriétaire lui-même était venu l'accueillir. Il avait surpris Liang qui observait stupéfaite... une poule ? La jeune femme contemplait le poulet, en s'interrogeant quelle était l'utilité d'une volaille dans une telle boutique. La cliente se demandait également si les autres animaux étaient interdits (surtout les chats et/ou les chiens). Visiblement, seule, la poule de luxe avait le privilège de dominer et de hanter le commerce.

Ainsi, le vendeur, un homme grand et mince, lui tira sur ces interrogations à propos de l'oiseau. Xio Mei devait avouer que celui qui l'avait accueilli n'était pas désagréable à regarder...

« Vous cherchiez quelque chose en particulier ? » était la question qui orienta l'esprit de la cliente vers Théo, la raison de sa venue. La jeune Liang hésita avant de prononcer quoique ce soi, sachant très bien que lui répondre « Oui! J'aimerais avoir un remède contre le cancer s'il vous plaît. » lui voudrait un lourd mal aise, ce qu'elle voulait éviter, malgré qu'elle en sentait que un finirait par l'envahir.

Xio Mei se mordit intérieurement la joue, cherchant une réponse qui ne serait pas vraisemblablement ridicule...

« En réalité, j'ai mon idée, mais vous comprendrez que je n'ai jamais fréquenté un commerce comme le vôtre et je me sens un peu perdue... », mentionna Xio Mei en pesant ses mots.

Choisir une suite à ses paroles lui était ardu. Elle entremêla ses doigts, comme si cela allait lui donner une idée. Xio Mei espérait que le vendeur ne sentait pas qu'on tstait sa patience

« Avez-vous des produits pour des enfants ? », questionna la cliente en offrant une sourire peu convaincu.

Les mots avaient été bafouillés sur un coup de tête que la cliente regretta rapidement. Le feu lui monta aux joues. Elle était très visiblement mal à l'aise, à cause de sa question douteuse. Xio Mei ne savait pas quoi faire de ses mains pour avoir l'air naturel. Elle décida, au final, de les mettre dans son dos après un moment d'hésitation. Xio n'avait jamais été aussi consciente d'avoir des mains. « Je n'aurais pas dû venir... » étaient les mots qu'elle se répétait intérieurement.

Contre toutes attentes, la boule de plume les rejoignit. Ce qui fit apparaître un sourire niais sur le visage de la cliente. La venue de la volaille détendit un peu la jeune femme qui espérait bientôt pouvoir partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksander V. Macmillen

avatar

Age : 39
Race : Sorcier
Lieu d'habitation : HLM du quartier populaire
Métier/Occupation : Maitre des herbes et vendeur d'information

MessageSujet: Re: Le tout pour le tout (Aleksander )   Dim 9 Oct - 15:43

La jeune fille était la personnification de l’expression « être mal à l’aise » : cherchant ses mots et entremêlant ses doigts. Alek retint à soupir. Il se doutait que l'apparence délabrée de la boutique et la sienne ne devaient pas aider à stimuler la confiance en elle et la détermination de la jeune fille. Il devait avoir vraisemblablement  l’air d’un vieux mec douteux avec sa cicatrice et ses peintures sur le bras. Il aurait été sans doute mal à l’aise à sa place.
Finalement, elle ouvrit la bouche et lui formula sa demande d’une petite voix. Vaste. Trop vaste. Des produits pour les enfants ? Quel type d’enfant ? Un fan de cactus ? Un enfant malade en besoin d’un remède alternatif pour l’aider à être concentré à l’école? Si elle pensait à des animaux, au vue de la manière dont elle fixait Selkie, ce n’était pas vraiment l’endroit. L’infusion commençait à faire effet et malgré la fatigue, il tâcha de se montrer avenant.

« Si c’est Selkie » il désigna son amie volatile d’un geste de sa main tatouée « qui vous intéresse, je suis à regret de devoir vous dire qu’elle restera pas chez vous si vous l’emmenez. Croyez-moi d'autres ont déjà essayé. »

Il eut de la peine à lire la réaction de sa cliente, mais il savait que son trait d’humour n’avait pas vraiment dû être du meilleur gout. Il se composa un sourire.

« Laissez-moi vous présenter mon humble boutique. Peut-être que vous trouverez quelque chose qui s’approchera de votre idée, hmm ? »

Comme à son habitude, il n’attendit pas la réponse de sa visiteur avant de contourner le comptoir et d’avancer au centre de la pièce.

« Comme vous le savez peut-être, cette boutique est spécialisée dans les plantes vivantes… » il indiqua sa petite jungle de plantes en pot qui occupaient une grande partie de la boutique « séchées… » il se tourna cette fois vers les récipients rangés sur les étagères derrière le comptoir « ou encore transformées pour des usages cosmétiques ou médicinaux » acheva-t-il en désignant d’un revers de main d’autres étagères en vis-à-vis de la zone des plantes luxuriantes. « Je vous laisse regarder à votre aise. Si je peux faire quoique soit pour vous, vous savez où me trouver »

Il lui adressa un petit sourire et un hochement de tête avant de retourner derrière son précieux comptoir et de s’asseoir sur sa chaise de bar où il ouvrit son ordinateur et s’attela à la lecture de ses courriels et des newsletters.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t499-aleksander-h-v-macmillen#8538
Liang Xio Mei

avatar

Age : 23 ans
Race : Humaine
Métier/Occupation : Serveuse (Chez Liang)

MessageSujet: Re: Le tout pour le tout (Aleksander )   Mer 12 Oct - 0:36

Quoi! On a déjà sérieusement essayé de d’emmener Selkie… enfin la volaille !  Xio Mei eut du mal à percevoir si c’était une plaisanterie ou si certains avaient réellement tenté d’emporter la poule avec eux. Liang sourit en coin pour ne pas sembler impolie mais on lisait clairement dans ses yeux une certaine incertitude.

Tout en écoutant le vendeur, Xio Mei observa autour d’elle.  Il faut dire que la boutique l'impressionnait.  Les innombrables produits sur les étagères qui l’entouraient la troublaient, se sentant comme opprimée… Pourtant, aucune plante ne parviendrait à la mordre*, c'était simplement le fait de se sentir perdue qui la mettait mal à l'aise. Au moins, le vendeur faisait preuve d’une amabilité qui détendait la cliente.
 
Xio Mie tourna alors son regard sur le propriétaire qui rejoignait son comptoir la laissant dans une jungle de plantes mystiques. Elle se pinça les lèvres, perplexe et s’avança vers un rayon contemplant les produits. Malgré, ses études en médecine, les noms de quelques plantes lui étaient comme de l’hébreu.

Toujours aussi désorientée, Xio Mei s’interrogea donc si ce n’était pas plus simple de demander au vendeur s’il possède une plante « miracle » pour le cancer de Théo… Dans le pire des cas, la boutique n’a rien d’intéressant et la jeune femme pourra enfin partir. Ça ne coûte rien de demander... non ?

Liang jeta un coup d’œil au-dessus de son épaule pour apercevoir le vendeur. Il était toujours derrière son comptoir avec son ordinateur. Elle chercha ses mots en entremêlant ses doigts, confuse.  Doucement, elle s’avança vers lui.

« Excusez-moi ? » , lâcha la cliente d’une petite voix pour attirer l’attention du vendeur. « Je ne sais pas trop comment vous l’annoncer mais… je ne passerai pas par quatre chemins… Je connais quelqu’un qui a la leucémie et je me demandais si… vous n’auriez pas quelque chose pour peut-être le sauver ou du moins l'apaiser un peu… Si vous n’avez rien je comprendrai…», bégaya Xio.

Elle avait tenté d’être le plus naturelle possible mais sa tentative échoua lâchement. La cliente passa une mèche de cheveux derrière son oreille, embarrassée.

*Peut-être que oui au final… Sait-on jamais. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksander V. Macmillen

avatar

Age : 39
Race : Sorcier
Lieu d'habitation : HLM du quartier populaire
Métier/Occupation : Maitre des herbes et vendeur d'information

MessageSujet: Re: Le tout pour le tout (Aleksander )   Mer 26 Oct - 19:26

[HRP: désolée pour le délai ! Entre le travail et mes études, je ne sais pas plus où donner de la tête ! ]

Le calme de sa retraite et de ses traits ne fut que de courte durée. Il releva la tête de son écran à l’injonction de son interlocutrice et tâcha de ne pas perdre son sourire lorsque ses paroles se firent plus graves. "Je ne sais pas trop comment vous l’annoncez mais je ne passerai pas par quatre chemins…" : il imagina une infinité de dénouements à cette phrase dans les deux respirations qui suivirent. Allait-elle lui avouer un amour secret ? Il avait eu l’impression d’être suivi ces derniers temps, mais il avait à plusieurs reprises repoussé la pensée en la mettant sur le compte du manque de sommeil et de sa méfiance naturelle. Était-ce elle ? Impossible. Elle était trop maladroite. Il l’aurait repérée à la première occasion. Et puis quel âge avait-elle ? Elle devait à peine être majeure. Même si bon, les asiatiques avaient un visage qui dissimulait souvent aussi bien leur jeu que leur âge.
Ou alors allait-elle sortir soudainement une arme et essayer de le braquer et/ou le tuer froidement ? Pas qu’il avait spécialement beaucoup de liquidités dans sa caisse actuellement, mais avec son tempérament nerveux la fille aurait une bonne chance de paniquer et de le trouer avec quelques pruneaux. Pas sûr qu’il s’en relèverait. Mais quand même, même un semi-automatique serait lourd et difficile à manier avec des bras comme ça…
La demande vient et Alek fût tellement pris de court, embourbé dans ses plans catastrophes, qu’il s’étouffa avec sa propre salive. Il se détourna brusquement pour tousser bruyamment sous le regard apparemment critique de sa compagne à plume. Les sens aiguisés de « la volaille » lui avaient souvent sauvé la mise. Contrairement à lui, son instinct ne se trompait jamais et si Xio avait été une menace, Selkie en aurait immédiatement informé son maitre. Comme à son habitude. Ce n’était pas que Alek ne lui faisait pas confiance, mais il peinait à étouffer le qui-vive qui le caractérisait, préférant être pessimiste pour éviter les mauvaises surprises.
Ne voulant pas que son invitée pense qu’il toussait pour étouffer un rire devant la demande incongrue, il se redressa, portant un main à sa poitrine, et lui refit face. Ses yeux légèrement humides se plantèrent dans les siens.

« Veuillez m’excuser… »

A nouveau concentré, il réfléchit à la requête, son regard se perdant un instant dans le vague.

« Une leucémie » articula-t-il  comme si il cherchait à extraire l’essence du mot même. Il ne lui fallut pas une grande réflexion pour réunir les pièces du puzzle. « J’imagine que votre précédente demande viens compléter celle-ci. »

Un enfant leucémique donc. Tout un programme. Une ombre passa sur les traits du maitre des herbes. Certaines préparations étaient connues pour soulager les morsures du grand crabe, mais de là à le terrasser totalement cela tenait de la légende urbaine ou de parallèles malheureux. Il était incapable de se soigner lui-même, pas de risque qu’il en advienne autrement pour un enfant. Sa mère aurait peut-être eu meilleure réponse à donner à la jeune fille. Si seulement cette dernière n’avait pas eu trente ans de retard… Un grognement s’échappa du fond de sa gorge alors qu’il fixait à nouveau son interlocutrice. Cette fois son sourire s’était éteint.

« Je ne vous apprendrai rien en vous disant que si la médecine traditionnelle a échoué à soigner cet enfant, rien de ce qui se trouve dans cette boutique ne changera cela. Si les chimiothérapies ou les greffes de moelle osseuses n’ont pas abouti… »

Il connaissait bien cette affliction. Pendant sa jeunesse, les médecins avaient été nombreux à penser que ses douleurs articulaires pouvaient être dû à un cancer de ce type. La piste avait été finalement abandonnée, mais Alek avait eu le temps de faire connaissance avec cette maladie et les propositions de remèdes.

« … il ne reste que le soulagement de la douleur. Par expérience je sais que les médecins du système actuel ne sont pas convaincus par les remèdes alternatifs. Toutefois, il existe un certain nombre de plantes pour soulager la douleur ou les effets secondaires des traitements utilisé dans ce cas de figure… »

Il laissa la fin de sa phrase en suspens. Le but n’était pas de la braquer en supposant trop de choses. Ils avaient enfin crevé l’abcès, il ne restait qu’à articuler les termes et écrire la conclusion de cette transaction. Pour autant qu’ils en trouvent une…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t499-aleksander-h-v-macmillen#8538
Liang Xio Mei

avatar

Age : 23 ans
Race : Humaine
Métier/Occupation : Serveuse (Chez Liang)

MessageSujet: Re: Le tout pour le tout (Aleksander )   Jeu 3 Nov - 1:30

Un sourire soulagé envahit le visage délicat de Xio Mei. Savoir qu’on la prenait plus au sérieux qu’elle le pensait la détendait.


Liang avait été véritablement terrifiée lorsque Macmillen s’étouffait. Son regard planté sur ce dernier, elle était vraiment inquiète, se demandant sérieusement si il riait d’elle. Surtout que cette cause tenait tout particulièrement à coeur à Liang... Elle s’épuisait clairement pour rien avec cet enfant.


Malgré ses 23 ans, Xio Mei manquait franchement de confiance en elle et le jugement des autres l'attengnait encore... Cela serait tout probablement la raison pour laquelle on la croyait plus jeune que son âge. Mais... il faut dire que ces traits pouvaient aussi la tromper.


« En avez-vous de ces plantes qui pourraient le soulager? », questionna Xio Mei enjouée.


*Si seulement Théo souffrait moins, il pourrait mourir en paix…*


Cette pensée émue Xio Mei…Elle se mordit la joue, soupira et observa ses pieds.


« Vous savez, même si ça ne le guérira, savoir que son cas s’améliore m’enlève un gros poids…»


Sa gorge se noua et une larme voulu s’échapper de son œil. La cliente empêcha la perle de fuguer, en essuyant du revers de sa manche ses yeux. Xio Mei s’était assez ridiculiser devant le vendeur allant même presque confier.
Il n’était pas psychologue après tout.


Soudain, le bruit de la lourde porte, qui s’ouvrit,surpris Liang.


Elle se retourna d’un bond pour apercevoir le nouveau venu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le tout pour le tout (Aleksander )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le tout pour le tout (Aleksander )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tenter le tout pour le tout.
» Tout est possible, tout est réalisable.. Haha
» Tout est beau, tout est rose. Tant que je l'impose.
» Vous croyez tout savoir sur Naruto ? (petit questionnaire)
» En tout bien tout honneur [ Pv Guillaume]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Obscure Clarté :: Le Centre Ville :: Les Commerces-
Sauter vers: