AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dangereuses entreprises (PV Aleksander V. Macmillen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chen Jia Li

avatar

Age : 26 ans
Race : Sorcière
Lieu d'habitation : Beaux Quartiers
Métier/Occupation : Chef de la Mafia/Antiquaire

MessageSujet: Dangereuses entreprises (PV Aleksander V. Macmillen)   Mer 5 Oct - 2:36

[HJ: j'ai pris la liberté de faire enlever ton personnage. Razz si ça te pose problème, n'hésite pas à me le dire.]



Aleksander V. Macmillen... Encore ce nom qui revenait, sans cesse. Comme le bruit d'une misérable mouche à son oreille quand on le mentionnait. Si ce mystérieux personnage n'était d'abord apparu que comme une simple rumeur, il s'était peu à peu à peu tailler une place dans le marché noir. Elle contrôlait encore la majeur partie de ce dernier à Ténébris, s'étant occupée de toutes les probables menaces en les écrasant ou en les ralliant à sa cause. Pourtant, quelque chose l'inquiétait chez ce certain Macmillen . Peut-être parce qu'il n'avait pas vraiment chercher à cacher ses activités à la mafia jusqu'à maintenant. Cette impudence l'irritait au plus haut point. Et si quelque chose rendait Berserk Jia Li , c'était la compétition.

Il ne fut pas difficile de le localiser. Ses informateurs étaient sans doute les plus doués de la ville. Peut-être même que ceux du maire, cette enflure .

Elle aurait pu envoyé deux ou trois de ses gars saccager un peu l'endroit, effrayer un peu son propriétaire.

Mais non, trop salissant... Et peut-être du gâchis. Elle jouerait donc plus finement , si on pouvait qualifier ses agissements de "fins".

La sorcière n'eut qu'un mot à dire. Dans la soirée même, ses hommes lui ramenèrent sans "trop" de problème, Macmillen dans la vieil usine en bordure du vieux quartier industriel. Ce n'était certes pas ici qu'on viendrait l'embêter et encore moins sauver le pauvre bougre.

Jia Li avait revêtu l'apparence de son frère jumeau, l'imposant Chen Shui-Khan.

Appuyé contre le coin d'une vieille table, il désigna la chaise de métal aux deux hommes qui venaient d'entrer . Ces derniers traînaient avec eux un homme dont la tête était couverte par un sac noir, et ses mains étaient liés dans son dos.

Suivant les ordres de leur supérieur, ils poussèrent le prisonnier sur le dit siège non sans une certaine violence .


"Retirez lui." Fit Shui-Khan avant qu'un des hommes de main ne s’exécute.

Il était enfin temps de rencontrer ce petit imbécile.



[HJ: j'y suis allé un peu intense, vraiment je comprendrai si tu ne veux pas]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t227-chen-jia-li#2721
Aleksander V. Macmillen

avatar

Age : 39
Race : Sorcier
Lieu d'habitation : HLM du quartier populaire
Métier/Occupation : Maitre des herbes et vendeur d'information

MessageSujet: Re: Dangereuses entreprises (PV Aleksander V. Macmillen)   Jeu 6 Oct - 19:55

Dans la nuit, déboussolé et un peu secoué, Aleksander poussa un lourd soupir à demi étouffé par le sac qu’on lui avait fourré sans douceur sur la tête. Cette situation ne l’étonnait pourtant guère, mais il s’en serait volontiers passé. Il savait bien qu’il était dans le collimateur de la mafia depuis quelques temps, suite logique de ses petits commerces. De vieux amis des bas-fonds l’avaient prévenus que son imprudence allait finir par lui coûter. Pourtant, il s’était appliqué à ne pas faire trop grandement concurrence à cette grande pieuvre dont les tentacules s’étendaient bien plus loin que n’importe quelle autre organisation, même étatique. D’ailleurs, la drogue n'était qu’une activité très secondaire dans sa boutique et il se bornait uniquement à la douce végétale. Pour la dure, il tâchait de rediriger les intéressés dans les filets des revendeurs de la mafia. Cela faisait de lui une sorte de collaborateur non ? ou du moins pas un sérieux concurrent. Après tout son deuxième prénom voulait bien dire « valet ».

Il comprenait bien que cette…entrevue était un passage obligé pour la suite des opérations et l’éventuelle bonne cohabitation qui s’en suivrait. C'est pourquoi, quand deux gorilles l’avaient tiré sans ménagement à l’intérieur d’une voiture, l’avaient aveuglé et entravé ses mains alors qu’il arrivait tranquillement chez lui, il s’était laissé faire docilement. Selkie s’était enfuie sans demander son reste. Comme il le lui avait appris. Elle irait se réfugier dans un jardin d’une vieille dame de leur connaissance où son maître irait la rechercher en temps et en heure.
Il n’avait pas ouvert la bouche une seule fois. Aucune question, aucune objection ne franchit la barrière de ses lèvres durant tout le déplacement juste quelques grognements lors des protestations de ses articulations en réponse aux mauvais traitements. L’herboriste ne craignait pas la confrontation orale, par contre il était parfaitement conscient que son corps ne résisterait pas à de rudes traitements. Il faudrait la jouer fine et avec déférence présenter docilement sa nuque aux grands loups de la mafia.

Abruptement, son séant rencontra la surface peu accueillante d’une chaise—métallique au vue du crissements de ses pieds sur le sol. Un élancement douloureux parcouru ses épaules et un sifflement sourd lui échappa malgré lui. Une voix masculine s’éleva de ses ténèbres et un mouvement vif l’aveugla une fois encore. Quelques secondes passèrent avant qu’il ne puisse enfin distinguer son interlocuteur un grand jeune homme asiatique, bien plus musclé et agréable au regard que lui. Surprenant, la ressemblance aux quelques photos observées à la dérobée entre contacts dans une petite ruelle sombre. Il avait fait ses propres recherches par la suite, écouté les rumeurs histoire de savoir sur quel terrain il empiétait et avec qui il jouait. Mais loin était-il d’imaginer que le grand patron se déplacerait pour un estropié et petit joueur comme lui. La nuit amènerait sans doute un lot d’autres surprises.

Il rabaissa rapidement son regard et d’un mouvement de tête, rejeta les mèches argentées qui barraient sa vue. Il savait d’expérience qu’il fallait éviter de fixer dans les yeux les gens de pouvoir et attendre d’être invité à ouvrir la bouche. Pas pressé donc de rompre le silence confortable qui précédait une conversation qui se promettait d’être éreintante, il jeta un regard autour de lui tout en humectant ses lèvres sèches. Il ne put que constater l’insalubrité de l’endroit et son état d’abandon. Classique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t499-aleksander-h-v-macmillen#8538
Chen Jia Li

avatar

Age : 26 ans
Race : Sorcière
Lieu d'habitation : Beaux Quartiers
Métier/Occupation : Chef de la Mafia/Antiquaire

MessageSujet: Re: Dangereuses entreprises (PV Aleksander V. Macmillen)   Sam 8 Oct - 20:35

Les deux hommes de main s'écartèrent de son ... invité. Shui-Khan put finalement poser les yeux sur lui et haussa un sourcil méprisant. Il avait devant lui un homme fatigué et malade. C'était d'autant plus insultant de voir pareil individu venir empiéter sur son territoire. Le silence s'éternisait, alors que la Tête du Dragon toisait l'inopportun. Quelque part c'était dommage que le sort ce soit acharné sur ce pauvre bougre. Malgré ses cheveux blanchit prématurément et son corps un temps soit peu malingre, les traits de son visage demeuraient assez beaux.

La statue de glace qu'il était devenue fini par s'animer. Le jeune homme se redressa et décroisa les bras.

"Je supposes que nous n'avons pas besoin de faire les présentations. Vous savez parfaitement qui je suis." Dit-il d'une voix grave, mais parfaitement posée.

Shui-Khan se retourna un moment vers la table derrière lui . Il attrapa un petit flacon de provenance plus que familière, qui avait été posé non loin d'un colte, munie d'un silencieux.

D'un pas lent, il s'approcha de Macmillen, avant d'agiter doucement le petit récipient sous son nez.

"Vous vendez des poisons semblables dans votre boutique n'est-ce pas? " lui demanda-t-il, sachant pourtant parfaitement la réponse. "D'ordinaire, c'est avec moi qu'on transige pour ce genre de produit. Je suppose que vous l'ignoriez..."


Dernière édition par Chen Jia Li le Dim 9 Oct - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t227-chen-jia-li#2721
Aleksander V. Macmillen

avatar

Age : 39
Race : Sorcier
Lieu d'habitation : HLM du quartier populaire
Métier/Occupation : Maitre des herbes et vendeur d'information

MessageSujet: Re: Dangereuses entreprises (PV Aleksander V. Macmillen)   Dim 9 Oct - 13:18

Les hostilités étaient lancées. Aleksander Valtiel releva la tête à la première injonction de son interlocuteur. Pas de présentations. Bien. Toutefois, son interlocuteur savait-il véritablement qui il  avait en face de lui ? Les rumeurs, les informations contraires, beaucoup de choses pouvaient être facilement ou difficilement trouvées, mais rien ne garantissait la justesse de l’information. Parfois le maitre des herbes lui-même peinait à déterminer où commençait le mensonge et où se terminait la réalité. Son interlocuteur, lui, paraissait parfaitement confiant : soit il était parfaitement renseigné, soit il commettait son premier péché d’hubris.
Le regard gris suivait les mouvements de l’asiatique. Il aperçut l’espace d’un instant l’éclat sombre d’une arme posée sur la table. A première vue un semi-automatique avec le traditionnel silencieux. Le bruit était potentiellement problématique alors. Ce qui voulait dire qu’il n’était pas dans une zone si éloignée de la civilisation que cela, sinon le silencieux aurait été inutile. Les grands joueurs aimaient à entendre les détonations quand ils le pouvaient. Du moins ceux que Aleksander avait pu rencontrer. L’estropié émit un petit grondement au fond de sa gorge.

Une petite fiole fut agitée sous son nez et son regard en étudia professionnellement le contenu. Quoiqu’il s’agissait, cela avait été obtenu par processus de synthèse. L’autre se trompait. Il ne vendait pas ce genre de poison dans sa boutique. Les siens étaient tous issus de végétaux et fait maison.

« Pas exactement. Ceci est un poison chimique. De l’arsenic peut-être ? Difficile à dire. Les miens sont tous des poisons biologiques de petite envergure… La mafia, du moins telle que je me la figure, ne joue pas dans une cour aussi triviale que celle des poisons d’apothicaires. »

Le ton état égal. L’honnête expression de la vérité et de sa rectification.

« Cela est alors bien connu que ceci » il désigna la fiole d’un petit mouvement de menton « est votre territoire. »

Il était tout de même surpris que le grand Chen Shui-Khan se déplace lui-même pour venir lui parler des petits poisons dont il faisait commerce. Tout comme la drogue, l’assortiment d’Alek était modeste et aussi loin qu’il était concerné, ils servaient plutôt à se débarrasser de rats et de chiens errants plutôt que d’êtres humains. Alek n’était pas un assassin ni un de leurs supporters de l’ombre. Le cœur de son commerce était l’information et cela aurait dû être l’aspect le plus inquiétant pour la mafia. Même si une fois encore, l’importance de son rôle était surfaite : il n’était qu’un passeur d’information. Il ne travaillait ni pour l’état ni pour les organisations de l’ombre. La plus-value de son service était la délivrance d’informations aucunement biaisées par des allégeances imposées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t499-aleksander-h-v-macmillen#8538
Chen Jia Li

avatar

Age : 26 ans
Race : Sorcière
Lieu d'habitation : Beaux Quartiers
Métier/Occupation : Chef de la Mafia/Antiquaire

MessageSujet: Re: Dangereuses entreprises (PV Aleksander V. Macmillen)   Jeu 13 Oct - 13:36

Son visage alors si confiant et son expression impassible se métamorphosèrent. On y lut l'étonnement suivit puis de la colère, aussi intense que soudaine.

Il retint un juron entre ses dents et se détourna  de son prisonnier. Donc, s'il comprenait bien, ce qu'il avait entre les mains n'était pas du tout de manufacture de Macmillen.  Shui-Khan avait été non seulement très mal renseigné mais en plus, cela remettait tout en question. Le sentiment de trahison qu'il ressentit alors fut indescriptible.

D'un geste sec, il sortit son téléphone portable de sa poche et composa très rapidement un numéro.

"Tout cela est fort gênant. Je vous pris de m'excuser une minute." Dit-il, fulminant.

Les hommes de mains échangèrent un regard inquiet, craignant déjà la pire.

Shui-Khan s'écarta du petit groupe de quelques mètres. Il ne fit d'un appel, un seul. Et il fut bref. Après avoir raccroché, Chen prit une profonde inspiration . Il tourna ensuite les talons et revint vers eux.

"Détachez-le." Ordonna-t-il alors, avant de s'adresser à  Macmillen. "Je dois avouer être un peu dépassé par les événements... Et je dois également vous présenter de bien plates excuses."

Il posa ses mains sur ses hanches, aussi las que contrarié alors que Heng et Fei s'exécutèrent.

"L'un des postes de mes informateurs vint soudainement de se libérer. Cela vous intéresse-t-il? Ou bien est-ce que sur ça aussi j'ai été mal informé."


Dernière édition par Chen Jia Li le Mer 23 Nov - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t227-chen-jia-li#2721
Aleksander V. Macmillen

avatar

Age : 39
Race : Sorcier
Lieu d'habitation : HLM du quartier populaire
Métier/Occupation : Maitre des herbes et vendeur d'information

MessageSujet: Re: Dangereuses entreprises (PV Aleksander V. Macmillen)   Mer 26 Oct - 20:36

[HRP: désolée du temps de réponse !]

Il s’était préparé à être frappé, interrogé, humilié, menacé… bref agressé d’une manière ou d’une autre. Alek eut donc de la peine à cacher sa surprise quand il observa le changement d’expression de son interlocuteur. Au moins, ils étaient les deux dans la même émotion. L’autre se détourna un instant pour passer un coup de téléphone avec une excuse à laquelle Alek faillit siffler une réponse acerbe sur le fait que de toute manière au vu de comment il avait été ficelé, il ne risquait d’aller nulle part.
L’autre revint avec d’autres excuses et une proposition. Un poste nouvellement libéré. Aussi facilement que deux et deux faisaient quatre, l’appel n’était sans doute pas étranger à ce nouvel état des lieux des ressources humaines. Le maître d’herbes eut envie de pousser sa chance dans ce nouveau retournement de situation. Une fois libéré de ses attaches, il massa d’abord ses poignets où ses liens avaient mordu la peau par endroit jusqu’au sang. Un grognement ennuyé lui échappa et il se releva en faisant jouer les articulations douloureuses de ses épaules. Il put noter au passage qu’il dominait le chef de la mafia de quelques centimètres… c’était toujours ça de pris même si ça ne jouerait pas plus en sa faveur. Il s’appliqua à garder ses distances.

« Dépassé par les évènements… J’espère pour votre organisation que ça ne vous arrive pas trop souvent. J’espère pour moi aussi, les kidnappings ce n’est plus de mon âge. »

Une demie-vérité. Il n’avait que 39 ans, mais ses articulations étaient trop fragiles pour ce genre de mauvais traitements. Il laissait ça aux personnes qui prenaient leur pied en souffrant ou en faisant souffrir. Il considéra la proposition un instant, sa main droite venant frotter sa barbe dans un geste pensif. Travailler pour la mafia pouvait avoir ses avantages, mais viendrait avec une clause de fidélité dont il se passerait bien. Il avait toujours travaillé seul et évité de poser le genou à terre pour prêter des serments d’allégeance. Sa main caressa la peau de sa gorge pour finalement venir se glisser sur sa poitrine découverte par la chemise que les gardes avaient à moitié arrachée pendant leur invitation forcée.

« Vous êtes bien informé. Toutefois, loin de moi l’idée de vous manquer de respect, mais je ne suis pas en recherche d’emploi pour le moment. Ma boutique m’occupe suffisamment et cet emploi compromettrait très probablement mes… relations de travail actuelles avec mon réseau. Si vous voyez ce que je veux dire. »

Certains de ses clients ou de ses sources n’étaient pas en bons termes avec la mafia. Une alliance pareille serait signer la dissolution de leur partenariat et au nom de la qualité de ses services, cela était totalement hors de question. Sa réponse avait été prudente et la plus en adéquation possible avec ses aspirations et les désirs de l’homme qui se tenait debout face à lui. Cela manquait peut-être quelque peu de marge de manœuvre. Alek darda ses yeux métalliques dans ceux de son interlocuteur et avec un charmant petit sourire ajouta :

« Néanmoins, je serai ravi de compter votre prestigieuse organisation parmi mes clients ponctuels… » proposa-t-il d’une voix profonde.

Finalement, un compromis à la taille du dragon et de ses trésors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t499-aleksander-h-v-macmillen#8538
Chen Jia Li

avatar

Age : 26 ans
Race : Sorcière
Lieu d'habitation : Beaux Quartiers
Métier/Occupation : Chef de la Mafia/Antiquaire

MessageSujet: Re: Dangereuses entreprises (PV Aleksander V. Macmillen)   Mar 1 Nov - 21:43

[HJ: c'est pas moi qui vais te donner des leçons XD j'ai été absente pendant plusieurs mois]

Chen haussa un sourcil, attentif, tenant son menton entre son pouce et son indexe. Puis, il passa ce même indexe sur sa lèvre inférieure avant de reprendre la parole:

"Bien sûr. Bien sûr. Je comprends parfaitement."

Il avait , en effet, un véritable homme d'affaires. Tant mieux! Ce serait pour la suite.
Shui-Khan devait aussi s'occuper de ce sombre imbécile de Huang. Cette pourriture l'avait foutu dans un merdier pas possible et il avait bien faillit perdre toute crédibilité. Voilà bien un crime que la Tête du Dragon ne pardonnait pas.... mais une chose à la fois. D'abord Macmillen et sa jolie petite gueule amochée.

"Vous pourrez comptez là-dessus, à l'avenir. Néanmoins, je demeure affreusement navré de ce qui vient de se produire. Et je sais reconnaître mes fautes, y a-t-il quoi que ce soit que je puisse faire pour vous dédommager. D'une quelconque façon. Protection de votre entreprise, versements d'argent... ?"

On lui avait aussi dit que l'homme devant lui aurait été un sorcier. Un bien piètre sorcier, non sans un certain potentiel. Un collègue aurait été le bienvenue par les temps qui courent. Mais il n'osa l'avancer, de peur de passer à nouveau pour un idiot. Merveilleux! À présent, il lui fallait douter de tout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t227-chen-jia-li#2721
Aleksander V. Macmillen

avatar

Age : 39
Race : Sorcier
Lieu d'habitation : HLM du quartier populaire
Métier/Occupation : Maitre des herbes et vendeur d'information

MessageSujet: Re: Dangereuses entreprises (PV Aleksander V. Macmillen)   Dim 13 Nov - 21:23

Un mafieux compréhensif… ça il ne l’avait pas vu venir. Sa base de croyance et d’information l’avait préparé au pire et il s’était aussi bêtement laissé influencé par l’insidieuse réputation de son interlocuteur. Bon, le rapt était une bonne excuse pour ce faux-pas.
Dans tous les cas, voilà qu’il se retrouvait à parler business dans un vieil entrepôt sordide. Il essayait de garder une attitude détendue, mais le fait qu’il n’avait rien préparé pour cette rencontre additionnée à ses récurrents maux de tête qui venaient de le reprendre n’aidaient pas. L’apprenti sorcier n’avait aucune idée de l’heure. Toutefois, il avait largement dépassé l’échéance pour la prise de son remède botanique afin de calmer les symptômes les plus handicapant de son mal. Ce n’était vraiment pas le moment. La sueur commença à perler sur son front alors qu’il se rattrapait au dos de la chaise. Ses jambes commençaient à faiblir. Il allait falloir terminer cette discussion rapidement.
Une autre offre cette fois plus… matérialiste fut avancée. L’argent ne l’intéressait pas. Il avait déjà de quoi vivre confortablement et dans son métier, le surplus était toujours une source de problèmes. Qu’il y avait-il à tirer ? La protection aurait pu être intéressante dans son état. Mais comment mettre les clients en confiance avec des gorilles rodant devant les portes de son magasin ? Que savait-il sur la mafia ? Quelles informations ? Quelle rumeur ? Cela le percuta en même temps qu’une nouvelle vague de migraine. Il tourna un instant son regard vers les deux gorilles. Ils savaient qu’il n’était pas armé et la tête de dragon saurait bien le repousser si besoin.

« Il y a peut-être une chose… »

L’albinos tituba jusqu’à se retrouver à moins de 50 centimètres de son interlocuteur. Il inclina la tête et, le souffle court, murmura sa demande afin qu’elle ne soit intelligible qu’à Shui-Kan:

« Une connaissance aimerait être mise en contact avec un sorcier… peut-être pourriez-vous me présenter ou me rediriger vers quelqu’un de votre connaissance. Si tant est qu’une telle personne existe ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t499-aleksander-h-v-macmillen#8538
Chen Jia Li

avatar

Age : 26 ans
Race : Sorcière
Lieu d'habitation : Beaux Quartiers
Métier/Occupation : Chef de la Mafia/Antiquaire

MessageSujet: Re: Dangereuses entreprises (PV Aleksander V. Macmillen)   Mer 23 Nov - 19:06

En le voyant approcher de la sorte, Shui-Khan haussa un sourcil interrogatif. Il vit, du coin de l’œil, Xun faire un pas dans leur direction, aux aguets. Le jeune homme lui fit tout simplement signe de rester à sa place et se contenta de tendre l'oreille.

Cela fait, il ne put retenir un éclat de rire sonore.

''Eh! Bien , monsieur Macmillen, peut-être que les choses arrivent pour une raison après tout.'' s'exclama-t-il

Il chercha dans sa veste un bout de papier et en sortit la carte d'affaire du Dragon de Jade, la petite boutique d'antiquité et de sortilège. Shui-Khan lui tendit alors, un sourire en coin se dessina sur ses lèvres charnues.

''Ma sœur, Chen Jia Li. Vous direz à votre connaissance qu'elle sait être discrète. J'espère qu'elle pourra l'aider.''

Son regard pétillait. Il était presque prêt à oublier que sa protégée, Xio Mei , avait mis les pieds dans sa boutique. Il était entré dans une colère en l’apprenant. À ce moment, il ne connaissait pas encore le pauvre bougre. Il doute qu’il puisse faire grand mal. Malgré tout, sa boutique n’était pas le genre d’endroit où il voulait la voir traîner.
Les choses avaient pris une tournures des plus intéressantes et il mourrait d’envie de connaître la suite des choses.


(HJ: veux-tu poursuivre directement dans un autre rp après?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t227-chen-jia-li#2721
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dangereuses entreprises (PV Aleksander V. Macmillen)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dangereuses entreprises (PV Aleksander V. Macmillen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blog Marc Bazin sur les entreprises publiques en Haiti
» Haiti, 4éme parmi les 10 plus dangereuses destinations du monde
» Aleksander Hell
» Heh.... J'peux savoir qui t'es ? [PV Aleksander]
» Liaisons dangereuses ~ Pv

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Obscure Clarté :: Le Quartier Populaire :: Les lieux peu fréquentés et peu fréquentables :: La Déchetterie-
Sauter vers: