AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 -T'es malade ? [pv Robin]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mélissandre Praats

avatar

Age : 19 ans
Race : Ondine
Lieu d'habitation : Appart en HLM
Métier/Occupation : Serveuse

MessageSujet: -T'es malade ? [pv Robin]   Mar 31 Mai - 15:50

C'était un samedi soir parmi tant d'autre, la musique à fond, les personnes sur la piste ou sur les fauteuils, d'autres au bar. Et ce soir c'est de ceux là dont Mél' doit s'occuper, sa responsable l'a mise au comptoir faute d'autres personnels compétents à ce post pour pouvoir remplacer la titulaire de celui-ci.

La jeune femme s'affaire à servir les clients, laver les verres, laver le sol de temps à autre et encaisser tout en pensant à ses projets personnels, ses devoirs de photographies et l'avancement de ses œuvres sur papiers. Le tout en profitant de la musique ambiante.

On était en fin de soirée et elle commençait à refuser de nouvelles consommations à des clients où l'alcool était déjà bien présent dans le sang. C'était généralement les mêmes qui revenait tous les soirs du moins les samedi, histoires de cœurs, boulot, races.. et même un qui pleurait depuis déjà un bon mois la mort de son poisson rouge.

*Il y a des gens étranges partout...*

Perdu dans ses pensées, Mél' repéra un nouveau client qui venait de s'installer. Le teint pâle, des cheveux blonds tirant sur le gris et un air de gamin, comme elle. Pas mauvais genre, plutôt pas mal même mais la jeune femme ne drague jamais sur son lieu de travail même si celui-ci pourrait s'y prêter facilement.
D'ailleurs, elle s'était fait accoster plusieurs fois dans la soirée, comme d'habitude mais elle laissait couler, ça n'avait jamais été très loin, on lui avait juste donner des numéros de téléphones et on l'avait siffler. Rien de plus alors elle n'en avait pas parler à sa patronne.

Bref, elle s'approcha de ce nouveau client.

"Salut, je peux vous servir quelque chose ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t490-un-petit-cliche-par-ici-un-petit-cliche-par-la-finie
Robin S. Fury

avatar

Age : 24 ans
Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : employé aux pompes funèbres

MessageSujet: Re: -T'es malade ? [pv Robin]   Jeu 2 Juin - 20:48

Robin n’était pas du tout dans son assiette. Depuis quelque temps, tout semblait aller de travers. Son emploi, ses amitiés, ses recherches, ses hackings… même sa relation avec Lucy battait de l’aile. Il la sentait plus distante; ses messages se faisaient de plus en plus rares. Et lui tentait vainement d’en comprendre la raison. Elle avait besoin de se déconnecter, qu’elle disait, mais cela ne pouvait lui suffire comme explication. Il aurait mis sa main au feu qu’elle lui cachait quelque chose… Et pourtant, ne savait-elle pas qu’il préférerait définitivement la savoir dorénavant désintéressée, plutôt que de faire face à son mutisme pendant que son cerveau paranoïa se chargeait de combler les trous par des scénarios abracadabrants?  Et si ce n’était que ça…

Alors qu’il avait senti que ses recherches sur les « indésirables » aboutissaient à quelque chose, elles étaient en réalité arrivées dans une impasse. Chen les avait envoyés, lui et ses frères d’arme, retourner la terre d’un cul-de-sac. Cette Éloïse Galtier restait introuvable, et ce, qu’importe les voies qu’ils prenaient pour trouver sa trace. Robin en venait à se demander s’il ne s’était pas fait avoir dans cet échange… et c’était d’ailleurs précisément ce que pensait Hugo, qui, lui, démontrait sa déception et son impatience envers Robin et son impulsivité, par un air renfrogné… ou simplement par son absence. Lui aussi semblait être disparu de la mappe.

‘Restait ses voisins, Raphaëlle et Immanuel, qu’il voyait parfois, jamais en même temps… et jamais ne se serait-il douté que ces deux-là étaient collègues. Bref, toujours est-il que ces deux personnes n’aidaient pas tellement le taux d’alcoolémie du jeune schizophrène à garder le cap sur la modération. Ses derniers jours de congé s’étaient perpétué en beuveries, de plus en plus en solitaire… et il avait même recommencé à fumer un joint de temps en temps, avec Manu.

Ce samedi soir ne faisait pas exception à la règle. Il était seul et avait délaissé son vélo, préférant s’aérer les idées en marchant, avec la ferme intention de se détruire le foie. Échoué dans un parc peu fréquenté, il avait ouvert une bouteille de vin et s’était mis à boire. Au-dessus de sa tête, les étoiles scintillaient, le narguant. À jamais, le plafond stellaire serait rempli de souvenirs pour Robin.

Près de minuit, il prit sa dernière lampée, dans une ruelle du centre-ville. Il avait déambulé, de plus en plus saoul, jusque-là et voulait maintenant continuer sur sa lancée, mais plus aucun magasin ne pouvait vendre d’alcool à pareille heure… ne restait que les bars. Il s’engouffra donc dans le premier qu’il croisa, un endroit bruyant et rempli de monde, où il faisait chaud et où la musique discordante ne pouvait laisser ses pensées voguer en paix. En temps normal, il aurait tourné les talons illico, mais son état embrouillait ses sensations… même qu’il cherchait plutôt à être confronté dans son confort. Il s’approcha donc du comptoir où deux jolies barmaid servaient en souriant, mais fut intimidé par les rires gras des client-e-s et finit par s’installer à une table miraculeusement libre, dans l’espoir que, dans tout ce chahut, il serait quand même remarqué. Il en profita pour zieuter le menu accroché au mur et jeta mentalement son dévolu sur des shooter à 2 Stratos et une pinte à 4 Stratos, les spéciaux du jour.

Dans le coin de son champ de vision apparut finalement une petite femme aux grands yeux, avec un visage tout aussi juvénile que le sien. Surpris, il ne put retenir un sourire en coin en pensant qu’il ne s’était, d’ailleurs, pas fait carter en entrant. Il se demanda furtivement quel âge avait cette demoiselle, alors qu’elle s’approchait de lui, un joli sourire aux lèvres, lui demandant si elle pouvait lui servir quelque chose. Il faillit répondre qu’il cherchait la tranquillité d’esprit, mais ce dernier était encore assez lucide pour garder un certain filtre. Il répondit donc simplement, en comptant en même temps sur ses doigts :

« J’te prendrais volontiers un shooter d’amaretto et une pinte de Stalaktit rousse… Non, en fait, deux shooter... Oh, et je t'en supplies, pas de vouvoiement. On a sûrement le même âge, ou presque. », ajouta-t-il dans une petite grimace.

Puis, quand la serveuse s’en fut allé préparer sa commande*, il sortit de son sac à dos son cellulaire pour confirmer, une fois de plus ce soir, que personne ne lui avait écrit. Hargneux, il fourra l’appareil de nouveau dans le sac avant d’en sortir un vieux cahier, un crayon et un feutre indélébile. Il devait dessiner ses pensées noires pour éviter qu’elles ne le grugent encore davantage. Ses coups de crayon étaient déterminés et firent rapidement apparaître un visage, dont les contours étaient flous. Avant de pouvoir continuer, il fut interrompu par Mélissandre qui revenait*.

[*HJ : Je prends ses déplacements pour acquis, mais si ce n’est pas le cas, dis-le moi et je changerai sans problème!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t311-robin-s-fury-rebelle-schizo-furieux-en-cours#4940
Mélissandre Praats

avatar

Age : 19 ans
Race : Ondine
Lieu d'habitation : Appart en HLM
Métier/Occupation : Serveuse

MessageSujet: Re: -T'es malade ? [pv Robin]   Ven 3 Juin - 9:46

Lorsqu'il commença à parler en comptant sur ses doigts, Mélissandre su directement que le garçon n'était plus sobre. L'odeur de son haleine le prouvait et elle soupira intérieurement.

*Et encre un sur la longue liste de ce soir...*

Elle gardait cependant son sourire accueillant, elle prit la commande en note bien qu'elle pouvait mémoriser ça sans le noter, ça faisait plus professionnel. Elle partie donc préparer les shooters et la pinte. Mais ce qui était sur c'est qu'elle ne lui servirait rien d'autre à base d'alcool pour le reste de la soirée.

Son ton ne lui avait pas plus, ce n'est pas parce qu'on a des problèmes que l'on doit être désagréable. Ce type de client l'exaspérait mais il ne faut rien laisser paraître. Elle revint donc vers lui avec son petit plateau.

"Et voila pour toi." dit-elle tout sourire en déposant les verres sur la table.

Elle se redressa en tenant le plateau contre elle, elle fit de son mieux pour garder ses pensées pour elle mais ça sortit d'un coup d'un seul.

"Aufait, tu n'es pas obligé d'être mal poli."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t490-un-petit-cliche-par-ici-un-petit-cliche-par-la-finie
Robin S. Fury

avatar

Age : 24 ans
Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : employé aux pompes funèbres

MessageSujet: Re: -T'es malade ? [pv Robin]   Mer 8 Juin - 19:59

« Et voilà pour toi. »

Levant les yeux de son dessin, Robin fut presque surpris de voir la serveuse revenir si vite… sa notion du temps était sans doute distordue. Quand elle déposa ses consommations sur la table, il marmonna un « Merci. » avant de fouiller dans son sac à la recherche de son porte-monnaie. Ses doigts étaient maladroits et ses yeux peinaient à y voir quelque chose avec la lumière tamisée du lieu. Quand il releva finalement la tête, victorieux, son sourire s’effaça bien vite… « Malpoli? » Qu’avait-il dit d’impoli? Fronçant les sourcils, le regard dans le vide, il tenta de se remémorer le bref échange qu’ils avaient eu, mais n’y trouva rien. Elle avait fait son travail, il avait commandé, point. Bon… son remerciement manquait de sincérité, mais… voilà, quoi, ce n’était pas la mer à boire!

Malgré tout, il s’éclaircit la gorge, laquelle était enrouée par l’alcool et lui donnait une voix plutôt rauque. Sa soirée s’était déjà suffisamment mal passée pour qu’il en rajoute en ayant une serveuse sur le dos. Se grattant la tête, mal à l’aise, il répondit : « Bah… Désolé… » Petite pause. « J’me suis même pas rendu compte d’mon impolitess’. » Dans une petite moue, il baissa les yeux et détourna la tête vers ses boissons, puis reporta son attention sur la demoiselle. « J’t’offre un shooter pour m’faire pardonner? », dit-il finalement, avec la même petite grimace de malaise qu’il avait faite en lui demandant de le tutoyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t311-robin-s-fury-rebelle-schizo-furieux-en-cours#4940
Mélissandre Praats

avatar

Age : 19 ans
Race : Ondine
Lieu d'habitation : Appart en HLM
Métier/Occupation : Serveuse

MessageSujet: Re: -T'es malade ? [pv Robin]   Jeu 9 Juin - 10:34

La jeune femme soupira en voyant à son regard dans le vide que le garçon cherchait où il avait bien pu commettre son impolitesse.. Elle avait sans doute manqué de manière, d'autant plus qu'elle n'avait pas le droit de remettre à sa place les clients pour si peu.

Il s'excusa quelques insultes plus tard et avait l'air gêné puis il lui proposa un shooter. Nouveau soupire, maintenant elle s'en voulait.. En fait, Mel' s'en était voulu directement après avoir sorti cette phrase stupide.

"Non, c'est moi qui m'excuse.. Je n'aurais pas du.. Et merci pour le verre mais je n'ai pas le droit de boire quand je suis en service."

L'ondine resta plantée là un moment comme une idiote en tapotant sur son plateau du bout des doigts. Et lâcha un petit "Si tu as besoin de quoi que ce soit d'autre fait moi signe." après quoi elle tourna les talons vers le bar pour servir de nouveaux clients en jetant des coups d’œils discret en direction de l'homme, guettant tous mouvements d'appel de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t490-un-petit-cliche-par-ici-un-petit-cliche-par-la-finie
Robin S. Fury

avatar

Age : 24 ans
Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : employé aux pompes funèbres

MessageSujet: Re: -T'es malade ? [pv Robin]   Dim 12 Juin - 18:45

Robin observa la serveuse s’en aller, sans mot dire, son portefeuille toujours dans la main. Il ne comprenait tout simplement pas ce qui venait de se passer et encore moins pourquoi elle était partie sans même le faire payer… En même temps, elle le gardait à l’œil : peut-être payait-on avant de partir, dans ce bar? Pourtant… les gens assis près du comptoir semblaient payer leurs consommations dès qu’ils les recevaient. Et puis, quelle pagaille ce serait! Non, décidément, elle avait dû être trop troublée pour rester concentrée, voilà tout.

Hésitant, le jeune homme pensa furtivement à partir en douce… Au fond, peut-être ne se rendrait-elle compte de rien? Mais, il se refusa lui-même cette option, puis il cala ses deux shooter d’un trait. L’alcool fort lui brûla momentanément la gorge et son goût un peu sucré lui redonna, tout aussi momentanément, le sourire. Un éclair de lucidité venait de lui dire de ne pas mélanger ainsi les types d’alcool.

Alors, il oublia volontairement sa facture, ses avertissements mentales et la musique discordante, puis se remit à dessiner de plus belle, pour faire taire cette voix sensée qui venait mettre un nuage sur son ivresse. Les coups de crayons étaient durs, francs; ils venaient affirmer les lignes floues faites auparavant. Rapidement, un visage féminin en ressortit. Un visage rondelet, à la peau douce, aux lèvres charnues, aux cheveux crépus et aux yeux apeurés, dans lesquels semblaient danser des flammes, flammes qui ne tardèrent pas à apparaître dans un coin de la page, face au personnage.

Lucy, telle que l’imaginait Robin, était maintenant aux prises avec un incendie ravageur et son dessinateur n’avait aucune envie de cesser de tracer ce feu, toujours de plus en plus près de la demoiselle en détresse. Ironiquement, c’était toujours elle qui, d’habitude, était là pour le sauver de lui-même et ses bêtes intérieures… mais ce n’était plus tout à fait le cas depuis quelque temps. Et pas une seconde Robin avait-il songé que le mutisme de sa copine cybernétique ait pu annoncer qu’elle soit en danger… jusqu’à ce soir… Face à sa création, il se demandait si son inconscient lui envoyait un message dans ce dessin improvisé. Ou alors, était-ce simplement lui qui tentait de brûler le souvenir de Lucy, pour moins souffrir de sa soudaine absence dans sa vie? À cette pensée, le schizophrène eut un pincement au cœur et s’arrêta net. Il releva les yeux et observa de nouveau la serveuse. Finalement, il soupira, but une gorgée de sa bière, se leva et entama un mouvement dans sa direction, avant de changer d’idée et de, plutôt, lui faire signe de venir vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t311-robin-s-fury-rebelle-schizo-furieux-en-cours#4940
Mélissandre Praats

avatar

Age : 19 ans
Race : Ondine
Lieu d'habitation : Appart en HLM
Métier/Occupation : Serveuse

MessageSujet: Re: -T'es malade ? [pv Robin]   Ven 1 Juil - 12:28

Mélissandre continuait ses petites affaires, servir, nettoyer.. se pinçant la lèvre, s'en voulant toujours et se disant que c'était LA bourde de la soirée. Elle jetait de temps à autre un regard vers le jeune homme qui s'afférait sur une feuille, elle ne saurait dire s'il était énervé ou autre mais la façon dont il dirigeait son stylo avec force et rapidité la fit frissonner.

Il avait surement ses raisons, comme tous les autres, de boires assez pour être ivre.. Bien qu'elle l'avait trouver plutôt assez lucide. Chiffon en main, elle essuyait des verres en se perdant dans ses pensées encore une fois. De toute façon elle n'avait pas grand chose à faire d'autres que ça et son boulot.

Elle releva alors ses yeux vers le garçon, celui venait de lui faire signe. Elle finit de servir une cliente et se munit d'un plateau avant de le rejoindre, plus nerveuse qu'elle ne l'aurait pensé.

"Oui..?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t490-un-petit-cliche-par-ici-un-petit-cliche-par-la-finie
Robin S. Fury

avatar

Age : 24 ans
Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : employé aux pompes funèbres

MessageSujet: Re: -T'es malade ? [pv Robin]   Mer 6 Juil - 16:38

Bon, elle arrivait. Posant la tête sur sa main droite, il l’observa s’approcher, se disant qu’il aurait bien envie, pour une fois, de parler à quelqu’un de ce qui se passait dans sa vie… une personne bien réelle et totalement en-dehors de son cercle d’amis… Et l’alcool effaçait chez lui toute inhibition, toute réserve déjà moindre en temps « normal », ce qui faisait en sorte, à ce moment, qu’il se foute que cette serveuse ait pu recevoir les aveux de tous ses clients. Les problèmes des autres sont toujours moins importants.

Mélissandre arriva finalement devant lui, l’air de tenir son plateau comme une bouée de sauvetage… comme si elle avait senti la déferle de paroles qui s’annonçait, l’ouragan mental de Robin qui s’apprêtait à sortir de lui. Et Robin ne fit que la fixer, lui-même apeuré par ce qui emplissait ses pensées. Il la regarda 5… 10… 15 secondes,  puis cligna des yeux et détourna le regard.  Il avait le tournis et avait de nouveau l’effroyable envie de se retrouver seul et de trouver un moyen de « changer le mal de place », comme disait son père.

En un éclair, cette pensée ramena des tonnes de souvenirs enfouis que le jeune homme avait délibérément gardés cachés dans un coin sombre de sa mémoire. Merde et re-merde! Pourquoi fallait-il donc qu’il pense à son géniteur, là, maintenant, ce soir, en cet instant? Cet homme avait été la première raison à tous ses malheurs… Rapidement, Robin se dit qu’il espérait qu’il soit mort, puis qu’il pourrait aller vérifier dans leur ancien condo s’il y était toujours. Il connaissait maintenant tant de façons de tuer.

Le jeune embaumeur reporta enfin son attention sur la serveuse et tenta de lui faire un sourire, mais ses lèvres n’arrivèrent qu’à esquisser une espèce de rictus, tandis que ses yeux traduisaient un profond mal-être. Ses prunelles lançaient des S.O.S. dont lui-même n’avait pas conscience. Il ramassa son porte-monnaie, qui traînait sur la table, en sortit un billet de 10 stratos, pointa les deux verres vides et la pinte presque encore pleine, puis s’efforça de prononcer :

« T’as oublié d’me faire payer. »

Eh non, il ne mentionna absolument rien de tout ce qui lui avait traversé l’esprit. Son jardin secret ne se révélait pas si facilement, même lorsqu’il le désirait. Sa carapace face au monde était trop épaisse et robuste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t311-robin-s-fury-rebelle-schizo-furieux-en-cours#4940
Mélissandre Praats

avatar

Age : 19 ans
Race : Ondine
Lieu d'habitation : Appart en HLM
Métier/Occupation : Serveuse

MessageSujet: Re: -T'es malade ? [pv Robin]   Dim 10 Juil - 19:27

Déjà à peine arrivée le garçon la fixait.. Mel' avait l'impression qu'il allait la submerger de paroles, il avait clairement envie de parler mais ne disait rien et son regard insistant mettait encore plus mal à l'aise l'ondine qu'au départ mais il finit par détourner le regard comme s'il était lui même gêné ou perturbé.

La jeune femme oublia son stress à la vue du garçon qui paraissait désormais triste et contrarié.. Elle voulait lui tendre la main mais n'osa pas. Alors qu'elle prenait son courage à deux mains pour lui reparler, il interrompue ayant reporter son regard sur elle.

« T’as oublié d’me faire payer. »

Mélissandre fut désarçonnée. Elle s'attendait à tout sauf à ça, mais elle voyait bien la détresse dans ses yeux.. Elle lui sourit tendrement comme une enfant qui vient en aide à un animal en détresse. Après tout.. C'est ce dont il avait plus ou moins l'air depuis le début.. Elle lui répondit alors naturellement, sans aucunes hésitations et avec douceur :

"Je te les offres. Tu sais.. Parfois il est bon de se confier, même à des inconnus.. Ca fait du bien."

Elle laissa un petit blanc avant de reprendre.

"Au fait.. tu t'appelles comment ?"

Mél' ignorait s'il allait faire un pas vers elle comme elle venait de le faire ou s'il allait fuir. Cependant c'était l'une des seules fois où elle voulait bien écouter le désarrois de quelqu'un et prêter son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t490-un-petit-cliche-par-ici-un-petit-cliche-par-la-finie
Robin S. Fury

avatar

Age : 24 ans
Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : employé aux pompes funèbres

MessageSujet: Re: -T'es malade ? [pv Robin]   Jeu 14 Juil - 16:39

Les lui offrir? Elle lui offrait ses consommations? Il devait décidément avoir bien piètre mine…

Pourtant, il ne dit rien de plus, posant simplement son regard sur son dessin. Oui, il est bon de se confier, il le savait et c’était précisément l’absence de sa confidente qui le troublait autant. Lucy était disparue de la cybercarte et, bien qu’il lui en veuille aux premiers abords, il était profondément inquiet. Il ne connaissait pas son secret le plus profond, mais il était suffisamment au courant des travers de Ténébris pour douter que son silence soit pleinement volontaire… *Lucy… t’es où?*

« Ro… Robin. », répondit-il. Sa voix eut un raté au moment où il se demanda s’il ferait mieux de s’inventer une identité, puis il se dit qu’un prénom était quand même quelque chose de vague. « Mais… tu peux clair’ment pas m’parler longtemps. », ajouta-t-il, joignant à ses paroles un mouvement de menton vers le comptoir du bar. « La foule de saoulons en délire te réclame. » Sur ses mots traînants, il leva lui-même son verre, riant jaune et admettant du même coup faire ironiquement partie de cette « foule », mais il ne but pas, ne désirant pas pousser l’ironie au sarcasme.

Robin se sentait définitivement balourd, à s’exprimer, comme son collègue Alex, d’une voix maladroite. Son état était pathétique et il n’avait pas particulièrement envie de se lancer dans un récit complet sur sa relation conflictuelle avec l’État… Il doutait de tout être capable de réflexion et cette jolie demoiselle n’échappait pas au lot. Néanmoins, plus par politesse que pour réellement lancer la conversation, il lui demanda à son tour : « Et toi, c’est quoi, ton nom? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t311-robin-s-fury-rebelle-schizo-furieux-en-cours#4940
Mélissandre Praats

avatar

Age : 19 ans
Race : Ondine
Lieu d'habitation : Appart en HLM
Métier/Occupation : Serveuse

MessageSujet: Re: -T'es malade ? [pv Robin]   Lun 24 Oct - 11:07

"Robin". Très bien, après tout c'est déjà ça. Cependant il n'avait pas l'air plus enthousiasmé que ça que la jeune femme daigne perdre du temps pour lui. Et intérieurement elle soupira, les gens étaient si compliqués !

Et puis comme s'il voulait être tranquille et que l'ondine le laisse avec son dessin déprimant elle lui parla de ses clients, clients vers lesquels elle tourna la tête quelques secondes avant de reporter son attention sur "Robin" qui avait décidé de faire de l'humour plus ou moins noir comme son état.

La jeune femme resserra ses doigts sur son plateau.

*Ca vaut vraiment le coup de s'occuper des autres parfois.. Sérieux..*

Ses mots étaient évidemment ironiques, cette situation l'énervait un peu. Mais il décida de lui retourner sa question de départ, soit de demander son prénom. Au vu de "l'agréable" conversation qu'ils avaient, elle n'eut pas de mal à en déduire que c'était plus par politesse que réelle intérêt. Mais elle lui répondit.

"Mélissandre. Excuses moi, je vais te laisser puisque tu n'as plus besoin de moi. Bonne soirée."

Elle tourna les talons, après tout, s'il voulait lui parler, il l'a rappellerait aussitôt ou alors il saurait où la trouver. Elle partit donc s'occuper de ses clients.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t490-un-petit-cliche-par-ici-un-petit-cliche-par-la-finie
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: -T'es malade ? [pv Robin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
-T'es malade ? [pv Robin]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» le chef est malade......(pv fumée et la lieutenante ^^)
» [Terminé] Robin des bois ? Non...
» Je deteste etre malade
» quand le travail rend malade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Obscure Clarté :: Le Centre Ville :: Le Darkness Pub-
Sauter vers: