AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nuit sans lune (Pv Alec)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Éloïse Galtier

avatar

Race : Vampire
Lieu d'habitation : Appartement chic au centre-ville
Métier/Occupation : OM et contrats d'assassinats des fois.

MessageSujet: Nuit sans lune (Pv Alec)   Mer 18 Mar - 20:51

Éloïse quitta son appartement dès que le soleil ne fut plus une menace pour sa jolie peau de lait. Le regard toujours aussi froid qu'à son habitude elle se promena dans les rues tous ses sens aux aguets. Bull n'était pas rentré du garage deux jours plus tôt et il semblait la fuir, car il ne se retrouvait pas là où il avait l'habitude d'aller. La vampire fronça les sourcils, elle haïssait aller au garage! l'odeur, le bruit, l'ambiance! C'était écoeurant et désagréable. Elle espérait bien ne pas être obligée d'aller le chercher là-bas!

Ses talons claquaient contre l'asphalte noire et encore chaude d'une belle journée ensoleillée. Parfois les jours lui manquaient. Le soleil chaud, le vent dans les feuilles vertes. Elle ne se souvenait plus vraiment de quoi avait l'air cette ville au grand jour. La nuit avait englouti son monde en entier, ses souvenirs...

Éloïse s'arrêta une fois rendue devant le parc où elle allait souvent jouer avec son père quand elle était enfant. Elle avait eu pour sa fête un superbe cerf-volant, bon cela semble peut-être un peu anodin, mais le rouge et or de cet objet volant l'avaient marqués. Le soleil avait traversé le léger tissus et le vent l'avait poussé plus haut encore devant ses grands yeux qui n'étaient pas rouge à l'époque. Elle ne se souvenait même pas de la vraie couleur de ceux-ci... En voyant l'objet monter si haut dans le ciel elle avait désiré plus que tout avoir la chance de voler un jour!

La vampire se retrouva debout au milieu de ce joli parc sombre et leva son visage blême vers le ciel noir sans lune pour éclairer son chemin. Sa robe bourgogne aux lourds tissus se froissait sous la douce brise et elle serra doucement son châle noire contre ses épaules nues, ses longs cheveux blonds cachés en chignon sous son chapeau haut-de-forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t275-eloise-galtier-pire-cauchemar-ou-alliee-termine#3913
Alec Kane

avatar

Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : Enseignant en Psychologie à l'Université

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Jeu 19 Mar - 10:33

Ce jour n’avait pas été des plus plaisants pour Alec qui était resté préoccupé toute la journée avec ses idées moroses. Quel triste anniversaire... Chaque année c’était pareil, il sombrait dans une mélancolie pendant 24 heure et se reprenait le lendemain. Ca faisait combien... 5 ou 6 ans ? Il ne s’en souvenait même plus. Mais à chaque fois c’était pareil. Une journée et une nuit où il ne trouvait pas le sommeil, ne répondait à aucun coup de fil et ne parlait à personne. Si les dernières années avaient été plus tranquille que celle-ci, trouver son alliance par hasard l’avait surpris un mois plus tôt, et avait changé la donne. Cette année ne serait pas la même que les autres. Il croyait pourtant l’avoir égaré durant le déménagement et voilà que l’anneau avait réapparut dans sa vie.

Quelle ironie. Ainsi, son attitude calme et amusante volait en éclat une fois de plus pour révéler sa tristesse et ses tendances dépressives. Qui sait, sa torpeur durerait peut-être plus longtemps cette fois. Il pouvait le sentir, quelque chose clochait cette année. D’ailleurs, qu’est-ce qu’il faisait au Parc assis sur un banc alors que le crépuscule venait de laisser place à la nuit ? Il aurait dû être chez lui et pas ici. Sur un banc, son casque d’un côté, son sac de l’autre, il avait laissé l’ombre l’envelopper et le réconforter en quelque sorte. Ce n’est pas comme si il était près des larmes, ou qu’il allait craquer, non. Il avait juste besoin d’être un rien pour une nuit et demain ça irait mieux, il pourrait retourner à sa petite vie tranquille.

Il se sentait même un peu idiot en y pensant. Quand même, pourquoi se mettre dans des états pareils et surtout maintenant. Ca faisait des années que cela s’était produit. Comment expliquer qu’après tout ce temps, il avait encore un vague à l’âme. Ce n’est pas comme si il était toujours amoureux de son ex-femme, il l’aimait oui, mais il n’en était pas amoureux... Dans l’ombre du Parc, il sortit une bouteille de son sac. Oui, il allait boire dans le Parc à pas d’heure, comme un ado parce que merde pour cette nuit il allait être con voilà. Il en avait besoin pour tenir le reste de l’année alors une nuit à déconner à plein régime pourquoi pas. Qui sait, les gardes du Parc le trouverait peut-être alongé sur ce siège le matin venu. L’anneau qu’il tenait entre ses doigts aurait peut-être fini au fond de la marre d’ici l’aurore. Rien n’était moins sûr en cette nuit.  

Soupirant, il ouvrit sa bouteille et prit une gorgée au goulot. Pas mal pour le prix mais bon, il n’était pas fan du whisky non plus. Il ne savait même pas pourquoi il l’avait acheté. Sur sa gauche, il entendit des bruits de talons qui se rapprochaient. Encore une passante qui allait le prendre pour un gros paumé et ben tant pis, il n’avait pas envie de se censurer pour une inconnue, pas ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t146-alec-john-kane
Éloïse Galtier

avatar

Race : Vampire
Lieu d'habitation : Appartement chic au centre-ville
Métier/Occupation : OM et contrats d'assassinats des fois.

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Jeu 19 Mar - 13:15

Quelques bruits égarés la sortirent de sa torpeur et elle baissa doucement son visage, les yeux rivés vers l'infinie noirceur de la nuit. Ses yeux rouges sang parcoururent l'obscurité et elle resta longuement attentive jusqu'à ce qu'un sourire n'étire ses lèvres foncées. Le vent venait de lui apporter une odeur dont elle se demandait bien comment elle n'avait pu la sentir avant... Éloïse ne voyait pas la chair de la personne dont l'odeur venait de l'envahir. La sombre nuit engloutissait le parc tellement les lampadaires se faisaient rare. Elle se laissa donc guider doucement par la brise odorante, ses pieds légers caressants la surface solide des petites pierres qui crissaient sous ses talons pointus.

La vampire s'arrêta brusquement, le regard droit devant elle. Elle leva son visage légèrement en humant l'air avant de tourner son visage fantomatique vers la droite où elle aperçu un jeune homme assis sur un banc l'air complètement déchu comme une pauvre âme qui demande le pardon, la pitié, peu importe. Il semblait bien seul et délaissé. Le pauvre. Éloïse sourit en coin doucement et son corps svelte recouvert de sa robe foncée comme ses lèvres suivit son regard et elle se retrouva face au jeune homme. Elle arqua un sourcil en le dévisageant. Il avait une bouteille en main, l'autre main semblait tenir précieusement un petit objet qui attisa la curiosité de l'odieuse vampire qui fixait ses mains avec amusement. Puis, son regard le parcourut longuement de la tête aux pieds avec un intérêt bien marqué et presque gênant, mais il ne semblait pas être dérangé par la présence d'Éloïse, soit parce qu'il ne l'avait pas encore vu ou tout simplement parce que ça présence ne le dérangeait point.

Elle resta interdite quelques secondes avant de s'approcher de lui doucement, le regard tendre, un mince sourire sur les lèvres.

-Chicane de couple? demanda-t-elle doucement sourire en coin.

Elle s'arrêta devant lui éclairée légèrement par le lampadaire qui brillait un peu plus loin. La vampire pencha la tête sur le côté en le regardant curieusement. Il semblait bien fort et bien gentil. Que lui étai-t-il arriver pour que son joli visage ait une expression si sombre? La vampire pointa le banc de son doigt blanc et demanda d'un ton timide :

-Je peux?

L'odeur de l'alcool se rendit à ses narines et la grisa légèrement, elle n'était plus habituée à se genre d'odeur si puissante, c'était acide et ça semblait brûler à l'intérieur de son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t275-eloise-galtier-pire-cauchemar-ou-alliee-termine#3913
Alec Kane

avatar

Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : Enseignant en Psychologie à l'Université

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Jeu 19 Mar - 13:45

Ses suspicions avaient été fondées puisse qu’une femme passa non loin de lui quelques instants plus tard. Passa non... Elle s’arrêta. Il n’avait pas besoin que quelqu’un s’arrête et essaye de le réconforter. S’il l’avait voulu, il avait toute une liste d’amis qu’il aurait put aller voir. Pitié, pas de sympathie humaine en cette nuit, juste de la tranquilité pour passer minuit. A l’heure de la choutte, le Parc était magnifique, presque dangereux. Seul dans une allée mal éclairée, c’était tout ce dont il souhaitait. Sous le ciel sans lune, il profitait de l’impersonnalité de la nuit où il pouvait rester anonyme à souhait et tomber dans une torpeur de non-pensée. Si son cerveau voulait bien s’arrêter tout aurait été parfait.

Il ne leva même pas le regard vers elle, la laissa le dévisager sans noter un interêt malsain ou une intrigue meurtrière, peu importe. Etranger à ses désirs et à ce qu’elle lui voulait, il gardait son regard rivé sur sa main où son alliance reposait muette de son histoire.


“Oh non... un vague à l’âme plutôt. La chicane est passée depuis longtemps...” dit-il la voix plus rauque que d’habitude résultant d’être resté muet toute la journée.

Il avait parlé comme si il le réalisait lui-même, il y avait bien longtemps que son ex-femme et lui n’avaient plus de chicane, plus rien en fait, autre que leur statut de divorcés et de collègues. Enfin, à en juger par la bague qu’elle portait désormais elle avait dû se fiancer. Pauvre bougre ! Si il savait comment elle était au jour le jour. Si il y avait bien une personne qui connaissait Emma et tout à son propos, c’était Alec. Il l’avait vu s’épanouir et certaines choses ne disparaissent jamais même si on essaye de les supprimer. Souriant en coin, il se surprit lui-même à ne pas ignorer cette femme qui l’interrompait durant son grand moment de solitude. Ces dernières années, il avait pourtant envoyé chier tout le monde en cette nuit, jusqu’à se retrouver dans une sacré bagarre un soir mais bon, cette année était différente sans nul doute.

Lorsqu’elle lui demanda si elle pouvait s’asseoir par contre, il leva les yeux vers elle détaillant ses traits. La douce lueur des lampadaires autour ne lui permirent pas de voir l’éclat sanglant de ses yeux mais il devina un joli visage et un maintient fier, presque orgueilleux. Son allure était particulière, non pas qu’il juge l’apparence ou les goûts, mais dans une foule il aurait put reconnaitre son style d’un simple coup d’oeil. Lui était plutôt anodin, enfin il croyait. Chaussures confortables, jean, t-shirt passe-tout et veste en cuir était son quotidien. En faisant attention à ne pas laisser l’anneau s’échapper de ses doigts, il se saisit de son casque et le bougea près de son sac, lui accordant une place respectable sur la banc.


“Si la boisson ne vous dérange pas, prenez place...” lui répondit-il étranger à qui il s’adressait et en portant la bouteille à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t146-alec-john-kane
Éloïse Galtier

avatar

Race : Vampire
Lieu d'habitation : Appartement chic au centre-ville
Métier/Occupation : OM et contrats d'assassinats des fois.

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Jeu 19 Mar - 14:18

Le jolie garçon lui fit une place sur le banc et elle ne put retenir un sourire.

“Si la boisson ne vous dérange pas, prenez place...”

Elle s'assit lentement à ses côtés et croisa les jambes en levant son visage vers le ciel bien silencieux. Elle ne se souvenait pas la dernière fois qu'elle s'était chicanée avec quelqu'un... Depuis qu'elle était un vampire plus personne n'osait lui offrir de résistance. Tous la craignaient à un tel point qu'ils faisaient bien tout ce qu'elle voulait. Même Bull qui était souvent réticent ne la contredisait jamais. C'était bien ce qu'elle voulait sinon elle ne s'imposerait jamais de la sorte aux autres, mais une petite engueulade des fois devait bien faire du bien et libérer l'esprit. Se battre était quelque chose de physiquement intéressant qu'elle n'avait jamais vraiment vécue. Ses grands yeux en amande parcouraient le ciel tranquillement alors que le jeune homme vidait lentement sa bouteille. Il allait être malade s'il continuait, mais cela importait peu Éloïse qui se réjouissait de le savoir de plus en plus sans défense. Son regard vicieux se baissa vers lui et elle profita de son regard perdu dans les songes pour le détailler longuement. Il avait un corps puissant, des épaules large et un long cou parcouru de veines gorgées de sang. Un frisson la parcouru et elle eut le réflexe de resserrer son châle contre ses épaules blanches. C'était bien ironique qu'elle interdise à ce point à Bull de se nourrir de sang humain alors que depuis quelque temps elle chassait tout ce qui parlait et vivait avec des morceaux de tissus sur le corps. Mais elle savait bien que le sang humain était plus nourrissant que le sang animal. Cela la rendait bien plus forte et elle ne voulait pas que Bull ait la chance de la dépasser en force, surtout qu'il était bien trop jeune pour ne pas devenir incontrôlable.

La vampire se secoua pour se sortir de ses songes, ce n'était pas le temps, elle avait un joli jeune homme à ses côtés qui sombrait doucement dans ses pensées, même si elle se doutait qu'il ne cherchait pas de compagnie elle avait décidé de ne pas le laisser filer seule dans la nuit noire. Qui sait sur quel monstre il pouvait tomber! Un large sourire fendit son visage de poupée et elle fixa sa main en arquant un sourcil.

-À force de serrer le poing si fort tu vas te blesser, susurra-t-elle en pointant d'une main légère son poing crispé.

Son visage de lait était tourné vers lui et elle pencha son visage sur son épaule blanche en le dévisageant.

-Je serais bien soulagée que tout cela soit fini, non...? Elle resta songeuse un moment et lui offrit un mince sourire. Bien sur je ne connais pas l'histoire, je ne suis pas très bien placée pour dire cela.

Elle ricana légèrement et retira lentement son chapeau avant qu'il ne parte au vent libérant ses longs cheveux blonds qui glissèrent dans son dos et sur ses épaules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t275-eloise-galtier-pire-cauchemar-ou-alliee-termine#3913
Alec Kane

avatar

Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : Enseignant en Psychologie à l'Université

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Jeu 19 Mar - 15:05

Il la sentit frisonner à ses côtés, pourtant la nuit était calme, chaude et sans brise. Il était parfaitement à l’aise dans ses habits à cette heure mais bientôt, la douce emprise de l’alcool lui insufflerait un relent de tiédeur qui justifierait qu’il enlève sa veste. Pour l’instant, la bouteille n’était même pas aux trois quart entamés. Une fois finie, non seulement il serait bourré mais un réconfortant sentiment d’euphorie se serait prit de lui. Que demander le peuple ! La remarque qu’elle lui adressa le sortit de ses réflexions... Tiens, elle avait raison, il pouvait voir la manque de l’anneau dans sa main, là où il avait serré trop fort. Sans douleur aucune, il regarda sa paume un instant et finit par mettre l’objet dans sa poche. Il ne savait même pas pourquoi il l’avait emmené avec lui, une nostalgie mal placée sans doute ou le souhait silencieux d’une rupture, que ce cercle vicieux s’arrête enfin par changer sa routine.

“T’as raison...”

Bizarre, il n’avait même pas réalisé que son poing était fermé avant qu’elle ne lui fasse remarquer. Seul, un œil extérieur aurait put voir ça. La pression prononcée sur sa paume commençait à disparaitre un l’engourdissement dans ses doigts aussi. Il ne se demanda même pas pourquoi elle avait commencé à le tutoyer et pourquoi il lui avait répondut de la même façon. Après tout, certaines conversions sociales disparaissaient en une telle heure et l’incongruté de cette nuit laissait place à des choses qui ne se seraient pas passées en plein jour. Se tournant également vers elle, alors que ses cheveux blonds tombaient sur ses épaules. Dans une telle ombre, il ne pouvait toujours pas voir distinctement ses iris et restait étranger à sa véritable identité, porté par l’alcool et ses remarques la conversation continuait.

“Soulagée peut-être pas, mais l’histoire est loin et finie depuis longtemps. Alors, pourquoi s’en faire ?”

Il avait juste fait le choix de mener une ronde solitaire où la nuit serait sa seule maîtresse et l’ombre sa compagne. Voilà, qu’il se retrouvait en compagnie d’une femme, qui s’en poser des questions directes, cherchaient à en savoir plus. Il aurait dû le voir, n’importe qui s’étant arrêté aurait voulu faire de même. Pourtant, Alec ne racontait jamais rien qu’il n’ait pas décidé lui-même. C’était une règle absolue et il n’y avait pas une seule personne à Ténébris qui pouvait se vanter de tout savoir sur lui, il ne l’aurait jamais accepté. Femme, parents, amis, il gardait toujours une part d’ombre, malgré les reproches et les plaintes.

Se tournant complètement vers elle, il demeurait songeur à sa présence ici. Que faisait-elle dans le Parc à une telle heure et seule ? Sans être machiste, il avait moins de chance qu’il se fasse attaquer étant un homme mais le Parc une nuit de lune noire n’était pas le meilleur raccourcis.


“Qu’est-ce que tu fais ici ? N’y a t-il personne qui t’attends ?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t146-alec-john-kane
Éloïse Galtier

avatar

Race : Vampire
Lieu d'habitation : Appartement chic au centre-ville
Métier/Occupation : OM et contrats d'assassinats des fois.

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Jeu 19 Mar - 20:40

“Soulagée peut-être pas, mais l’histoire est loin et finie depuis longtemps. Alors, pourquoi s’en faire ?”

Éloïse sourit doucement en coin en hochant la tête, en effet. Pourquoi les humains s'en faisaient pour des choses si puérils que l'amour? Elle battit des cils doucement tout en ce demandant ce qu'elle serait devenue si elle avait épousée le fils de la riche famille de vampire qui l'avait transformée et adoptée. Aurait-elle été aussi psychopathe et sauvage qu'elle l'est maintenant? Aurait-elle été soumise et attentionnée envers son adorable époux? D'un air haineux elle chassa ces pensées de son esprit tordu, cela était sans importance, les autres vampires n'étaient là que pour la servir comme n'importe qu'elle race dans cette ville d'ailleurs. Mais si elle était restée avec l'autre vampire l'U.D.P.H ne l'aurait jamais attrapée et elle ne serait pas le monstre qu'elle est en ce moment.

La vampire fixa longuement le jeune homme un peu perdue dans ses songes, les deux ressemblaient à des fantômes, des âmes déchues. Cette pensée la fit sourire légèrement. Il semblait étrangement mystérieux. Un petit cachottier. Cela plu énormément à Éloïse qui adorait les défis, percer les barrières de l'âme, la carapace qui protège les émotions et les pensées les plus secrètes.

Il se tourna vers elle complètement et elle le laissa la scruter longuement, détournant légèrement les yeux pour ne pas qu'il ait conscience de leur couleur sanguine. Un mince sourire s'afficha sur ses lèvres charnues. Elle sentait son esprit protecteur la parcourir et cela la fit ricaner. S'il savait que le pire monstre se tenait devant lui. L'un des pires en fait... Il y avait toujours des gens plus cruels les uns que les autres quand-même.

“Qu’est-ce que tu fais ici ? N’y a t-il personne qui t’attends ?”

Éloïse le fixa soudainement avec surprise les yeux écarquillés avant d'éclater d'un rire léger et sincère. Elle fit non de la tête et envoya ses cheveux d'un geste lent derrière ses épaules avant de soupirer en haussant les épaules. Elle leva ses grands yeux vers lui et lui offrit un petit sourire.

-Il y a bien longtemps que plus personne ne m'attends, émit-elle avec douceur. Elle resta songeuse un moment en leva ses yeux vers le ciel sans autres lumières que les brillantes étoiles. Je pourrais te demander la même chose, susurra-t-elle doucement en le regardant et lui offrant un sourire moqueur.

La vampire posa son chapeau sur ses genoux et pencha la tête vers l'arrière pour prendre une grande respiration avant de soupirer de contentement.

-J'aime le parc la nuit, fit-elle en fermant les yeux. C'est si tranquille et les odeurs sont bien différentes que celles dur jour, l'odeur...

L'odeur humaine n'y est plus présente, finit-elle dans ses pensées. Elle se redressa lentement et se retourna vers lui à nouveau pour l'observer une seconde fois. Très mignon! Il avait l'air si gentil en plus, qu'elle vilaine humaine avait bien pu faire du mal à un si adorable homme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t275-eloise-galtier-pire-cauchemar-ou-alliee-termine#3913
Alec Kane

avatar

Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : Enseignant en Psychologie à l'Université

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Ven 20 Mar - 9:30

Elle détournait les yeux, pourquoi donc ? C’était plutôt logique en fait, il avait l’apparence d’un soulard qui passait beaucoup de temps sur ce banc. En fin de compte, cette vision de lui était rassurante et ne pouvait pas être plus loin de la vérité. Elle avait beau le penser, il ne voyait pas en elle un monstre et n’arriverait jamais à avoir cette image d’elle. Si il savait qui elle était réellement, non seulement ils serait fasciné, ok il aurait peur genre une frousse terrible, mais il ne pourrait jamais la voir comme un monstre.

L’analysant, son côté Psy prenait le dessus et sans le vouloir, il prenait note des expressions, des remarques, gestes et réponses corporelles spontanées. C’était dans l’ordre des choses pour lui de remarquer ces indices et de les garder dans un coin de sa mémoire comme s’il avait à s’en servir plus tard. Sans en être consciente, ses réactions physiques étaient beaucoup plus parlante que les mots qu’elle prononçait et il sourit en voyant sa surprise.


“Tu pourrais mais tu le ne fais pas.” Rétorqua t-il en lui rendant son sourire moqueur.

Elle agissait comme si la nuit lui offrait un contentement, presque un soulagement. Une sorte de voile protecteur peut-être. Il avait toujours trouvé en la nuit un mauvais hôte qui gardait des parts d’ombres et n’en révélait jamais autant qu’il n’aurait voulu. Un peu comme si il offrait à un convive un verre à moitié plein ou une assiette qui ne suffirait pas à nourrir son homme. Il y avait toujours des choses à découvrir pourtant, chaque instant semblait un secret sous la lueur de la lune. Pourtant, pas de lune ce soir, juste l’obscurité plaisante du Parc et les halos crés par les réverbères. Il ne pouvait pas entendre la nature s’agiter comme en plein jour, et se complaisait à penser qu’ils devaient faire attention à ne pas éveiller Mère Nature.

Ah mais le boulet ! Il ricana quand cette idée s’emparra de son esprit et la chassa en prenant une nouvelle gorgée d’alcool. La douce morsure du liquide lui faisait un bien fou et chassait ses folles pensées au grand galop.


“... s’endors... La nuit semble cacher les odeurs, elles sont plus froides, plus...” Il explosa de rire en s’écoutant parler. “Mais qu’est-ce que je raconte comme bétises, fais pas attention, ça doit être l’alcool qui parle.”

Il ricana en passant sa main sur sa nuque lorsque son portable sonna. Il l’attrapa mais raccrocha immédiatement sans regarder qui l’appelait. Qui que se soit, il n’avait pas envie de faire la conversation ce soir à part à cette femme qu’il ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam et qui semblait se lancer dans une valse adorable du je sais que tu sais que je veux savoir.

“Bref, si tu n’as rien de mieux à faire que de rester sur un banc avec un inconnu, alors soit. Je ne vais pas t’en empêcher.” Ajouta t-il en se reculant sur le siège et posant ses bras sur le dossier du banc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t146-alec-john-kane
Éloïse Galtier

avatar

Race : Vampire
Lieu d'habitation : Appartement chic au centre-ville
Métier/Occupation : OM et contrats d'assassinats des fois.

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Ven 20 Mar - 21:33

Il resta songeur durant de longues minutes prenant quelques gorgées de temps en temps.

“... s’endors... La nuit semble cacher les odeurs, elles sont plus froides, plus...”

Éloïse le regarda avec curiosité, arquant un sourcil tout en l'écoutant prononcer ces mots avec lenteur. C'était poétique. Et il se tut avant d'éclater de rire ce qui surprit la vampire qui ne s'attendait pas à cela, elle figea un moment en battant des cils. Elle voulu rire à son tour, mais comme cela de bon coeur et avec joie n'était plus dans son registre d'émotions. Elle se contenta donc de le regarder avec fascination, oui, les humains étaient vraiment fascinants, pourquoi ne l'avait-elle jamais remarqué avant?

“Mais qu’est-ce que je raconte comme bétises, fais pas attention, ça doit être l’alcool qui parle.”

La vampire sourit avec amusement, et pas l'amusement dont elle est habituée qui est mauvais et sadique, mais un amusement qui se rapprochait de quelque chose d'un peu plus... humain? elle n'avait pas vraiment d'autres mots pour décrire ce qu'elle ressentait. Elle se mit à ricaner légèrement avant de froncer les sourcils. Un bruit attira leur attention et pendant que le jeune homme fermait sans regarder son portable elle se permit d'observer son joli visage en pinçant les lèvres, qui était-il? Pourquoi ne lui avait-elle pas encore sauté à la gorge pour le vider de son sang et pourquoi la faisait-il sourire ainsi? Elle se sentait bête et faible, mais une certaine légèreté l'empêchait d'être si sévère envers elle-même... Ce n'était pas mauvais d'être fragile de temps en temps, surtout qu'elle pensait bien que jamais quelqu'un comme lui ne pourrait la blesser, blesser qui que ce soit en fait. Il avait l'air de cette personne qui prend tout sur ses épaules sans mot dire. Un martyr fut le seul mot qui lui vint à l'esprit quand elle le regardait comme cela si sombre, assis sur son banc, bouteille en main. Il avait l'air déjà un peu mieux que lorsqu'elle s'était approchée de lui, mais il avait tout de même l'air si fragile! Son regard en disait plus qu'il n'aurait voulu et cela aussi la fascinait. Elle se demandait bien si ses émotions se voyaient si facilement au travers de ses grands yeux rouges.

“Bref, si tu n’as rien de mieux à faire que de rester sur un banc avec un inconnu, alors soit. Je ne vais pas t’en empêcher.”

Éloïse resta muette un moment en l'observant de la tête aux pieds avant de sourire.

-Ça me fait bien plaisir, émit-elle simplement en appuyant son long dos où glissait ses longs cheveux en fil d'or contre le banc.

La vampire huma doucement son parfum particulier et ferma les yeux les quelques secondes qui lui permirent de s'imprégner de son odeur suave et qui sortait de l'ordinaire. Une fois cela fait elle se retourna de nouveau vers lui et le dévisagea avec une petite joie étrange qu'elle n'aurait pu expliquer.

-Je ne veux pas déranger non plus, ajouta-t-elle en ricanant.

Elle se remit à le dévisager un moment se demandant bien ce qu'il devait faire de sa vie, au physique qu'il avait il aurait pu être un... un solda. Ses iris se rétractèrent un moment et elle frissonna à nouveau. S'il en était un... Elle chassa ces pensées de son esprit d'un sourire timide. Les avantages qu'elle pourrait en tirer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t275-eloise-galtier-pire-cauchemar-ou-alliee-termine#3913
Alec Kane

avatar

Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : Enseignant en Psychologie à l'Université

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Ven 20 Mar - 23:35

Tout deux adossés au banc, il laissait la prise de la nuit les emporter comme si ils n'étaient que des poupées de chiffons entre les mains d'un enfant. Il la regardait, belle, même sans lune. Intrigante à souhait, même sans lueur. Belle, sans personne autour et sans artifices. Maintenant, en sa compagnie, une rumeur de simplicité l'enveloppait. Dieu qu'il avait eut peur de cette nuit, comme d'une très mauvaise nouvelle et pourtant, il se calmait doucement comme si la rumeur du monde autour l'avait laissé tranquille. Plaisante sensation que celle de l'ombre qui cache et laisse voir autant qu'elle veut sans jamais donner une lueur sur ses intentions. Comme elle, comme la vampire qu'il avait à côté sans savoir qui elle était. Si seulement il avait sut... Il l'aurait presque adulée, comme s'il aurait put la protéger d'elle-même. Étrange rencontre que celle-ci, dans cet état d'esprit et ce lieu, voulant tout dire et rien. Juste un murmure de grâce et de danger...

“Tant mieux, tu ne me déranges pas tu sais. J'aurais tout donné pour ne pas être seul et pourtant qu'on me laisse tranquille. Merci, juste merci...”

Il n'avait put s'empêcher de laisser ces mots s'échapper. Il était très reconnaissant à cette femme de sa présence et de lui laisser le bénéfice du doute sans partager un nom entre eux. Les noms, un cruel échange qui donnait trop ou pas assez à la fois, comme si le destin se jouait des identités et leur donnait une dimension impalpable. Un degré de connaissance qui s'échappait à chaque trouvailles sur l'autre, un peu comme ces noms qui ne vont absolument pas aux personnes qui les portent. Que de non-sens et de dérisions dans un nom qui devrait, au fond, changer en même temps que l'individu qui le porte, évoluer au gré des humeurs et du vécu... Peut-être définir cet être qui le portait, ne serait-ce pas plus simple... Ton nom est tiens, il te définit. Quoi de plus simple... Appelez-moi martyr, puisse-qu'elle la choisit, celle qui en une brûlante nuit, avait décidé de lui offrir ce cadeau de vie... ou plutôt de le lui laisser...

Comme s'il parlait sur le ton de la confidence, il avait levé ses yeux vers la voûte céleste, joyau des étoiles et amante du ciel. Imprégné par cette nuit aride, même la poésie du temps lui avait échappé et il ne pourrait dire, s'il en parlait le lendemain, si ils étaient restés des jours ou des heures ensembles ponctuant silence vide et discours pleins. Lourd de ses propres secrets, de son propre passé, il gardait silence sur les souvenirs qui l'assiégeait. L'alcool voulait le conquérir enfin de compte et, soumettre toute autre femme qui avait échouée, pour le prendre complètement dans une migraine en degré. Pourtant, cet halo de brouillard, charrié par le passé, faisait un blocage sur sa réalité. Alec n'aurait sans doute pas put penser clairement, mais il s’essoufflait à essayer en vain. Des myriades d'images s'étaient installées en maître sur son esprit, et pour s'en défaire, il tenta l'impossible. Parler... Parler du cœur, parle en pro.


“Tu sais, je ne me crois pas en droit de le dire, mais... Bref, je ne peux pas m'en empêcher... Cet homme, qui te fait regarder le ciel, tu devrais le contacter. Je suis sûr qu'il pense à toi autant que tu penses à lui quand tu regardes ce qu'il y a là haut. Fais-en ce que tu veux.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t146-alec-john-kane
Éloïse Galtier

avatar

Race : Vampire
Lieu d'habitation : Appartement chic au centre-ville
Métier/Occupation : OM et contrats d'assassinats des fois.

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Lun 23 Mar - 17:17

Éloïse se plut à démêler doucement une longue mèche de cheveux, ses grands yeux parcourant la nuit sombre où personne n'osait s'aventurer. Si elle avait su ce à quoi cet étranger pensait elle aurait sûrement sourit tristement. C'est bien difficile de protéger une personne contre elle-même et de protéger les autres contre elle. Éloïse le savait. Mais elle ne savait pas à quel point elle avait réellement besoin des autres pour la protéger du monstre qui l'habite... Ses yeux rouges se posèrent à nouveau sur le jeune humain si vivant et rempli d'une énergie, pour l'instant terne et étourdie par l'alcool, jeune et authentique. Voilà ce qu'elle aimait chez les humains : cette énergie intrigante qui quitte toute créature semi-mortelle. L'énergie que seule la vie peut offrir et qui rend les Hommes si beaux et désirables. Les humains avaient cette soif de vivre et cette connaissance de cette vie limité et c'est cela qui les distinguaient des animaux et qui les rendaient meilleurs aux yeux de viles créatures comme Éloïse.

“Tant mieux, tu ne me déranges pas tu sais. J'aurais tout donné pour ne pas être seul et pourtant qu'on me laisse tranquille. Merci, juste merci...”

La vampire détourna les yeux de malaise une fraction de seconde. Dans l'intention de faire du mal voilà qu'elle faisait du bien! C'était le monde à l'envers, mais étrangement cela réchauffa son coeur glacé et lui tira un sourire timide et bizarrement satisfait. Elle ramollissait devant cet humain, bon dieu! Quelle étrange emprise il avait sur elle soudainement... Et contrairement à ce qu'elle aurait cru, cela ne lui déplu point, bien au contraire! Elle se laissait doucement faire sans qu'il ne le sache, elle se laissait amadouer doucement, ces plans changeaient au fur et à mesure, au départ si meurtrière, maintenant elle ne voulait pas le quitter, elle ne voulait que son bien... Mais Éloïse avait une réputation à garder tout de même et elle savait que malgré son attachement à lui, elle allait lui trouver une utilité dont il ne se doutait pas encore, et le plus tard sera la mieux.

La vampire le regarda avec douceur et lui offrit un léger sourire.

-Tout le plaisir est pour moi, minauda-t-elle du bout des lèvres en battant des cils.

Il ne se doutait pas qu'il lui faisait vivre un tel combat intérieur... Cela lui plaisait autant que cela la rendait furieuse, terriblement furieuse contre elle-même et contre lui d'être si mystérieux et d'être comme un baume sur sa nature sauvage et violente.

Elle suivit son regard vers le ciel et inspira profondément en pinçant ses lèvres peintes et charnues, ses yeux se fermant doucement sur ses yeux de feu. Leur silence était rassurant et la jeune femme s'imprégnait de chaque petit bruit, petit mouvement. Ses yeux de fauve voyaient tout, mais ne désiraient rien voir de plus que ce qui les entourait, soit le banc, le ciel, les feuilles des arbres et la lueur sombre du lampadaire. Elle sentit bien vite son petit malaise et son hésitation. Un sourire étira ses belles lèvres suaves et elle posa son regard flatteur sur cet humain sombre comme une nuit, mais désireux d'avoir sa lune pour éclairer ses pas titubants et incertains.

“Tu sais, je ne me crois pas en droit de le dire, mais... Bref, je ne peux pas m'en empêcher... Cet homme, qui te fait regarder le ciel, tu devrais le contacter. Je suis sûr qu'il pense à toi autant que tu penses à lui quand tu regardes ce qu'il y a là haut. Fais-en ce que tu veux.”

Éloïse resta figée de surprise et entrouvrit les lèvres avec béatitude. Cet étrange commentaire la laissa longuement perplexe... Elle se redressa sur le banc doucement et d'une main lente et froide comme la neige elle replaça ses cheveux, glissant ses doigts blancs entre les mèches de soie. Son regard se posa sur ses petites bottes un moment et elle fronça les sourcils avant de lever son visage vers le jeune homme et de lui sourire avec amusement.

-Je ne pense pas qu'un tel homme existe, fit-elle simplement sans le quitter des yeux. Je regarde le ciel parce que... Elle se tu un moment et soupira. Disons que c'est la seule chose qui me permet de cesser de penser. J'aime regarder le ciel, on dirait que tous nos rêves si perdent et n'attendent que le moment où nous pourrons enfin les saisir. La vampire ricana. J'ai l'impression que tant de mes rêves y flottent. Elle fronça les sourcils amèrement sans le vouloir. Mais lorsque le soleil sort ils disparaissent et je me retrouve seule avec le désir de réaliser quelque chose un jour.

Ses beaux yeux de saphir le fixèrent intensément et elle lui offrit un large sourire, elle se trouvait si ridicule de se révéler à ce point à quelqu'un! Elle se sentait si faible, personne ne devait la voir ainsi... Mais lui, elle n'avait bizarrement aucun problème. Montrer des faiblesses était digne de la race humaine, elle était sûrement plus crédible en laissant parler un peu ses émotions.

-Mais dans ton cas... Cette femme t'obsède, je me trompe? demanda-t-elle doucement en arquant un sourcil, petit sourire en coin, pointant le petit objet qu'il avait caché dans son sac de son menton de porcelaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t275-eloise-galtier-pire-cauchemar-ou-alliee-termine#3913
Alec Kane

avatar

Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : Enseignant en Psychologie à l'Université

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Lun 23 Mar - 20:38

Il est vrai qu'Alec n'avait aucune idée de ces plans ou de ce qu'elle avait en tête pour lui. Il aurait pu se retrouver devant le plus grand psychopathe de la terre qu'il aurait engagé une conversation avec lui sur n'importe quel sujet imaginable et n'aurait pas retenu quelconque préjugé contre lui. Non pas qu'il fallait faire un rapprochement entre un tueur en série ou ses relations mais, il laissait beaucoup de ce qu'il savait sur eux de côté durant leurs discussions parce qu'il ne voyait pas l'utilité d'y penser à chaque phrase.

Il la regarda à nouveau lorsqu'elle parla et fut frappée par la sévérité de ses mots et leur exactitude. Il ne pouvait pas voir l'éclat dans ses yeux et entendait l'exactitude de ses mots dans le timbre de sa voix. Hochant la tête, il évita de regarder le ciel directement craignant peut-être de voir ses rêves s'envoler qui sait au fond ce qu'il advient des envies qui ne se réalisent jamais. Tout de même, la jeune femme avait vraiment des tristes mots, comme si elle avait trop vu en trop peu de temps et qu'elle s'en remettait encore. Elle était pourtant bien trop jeune pour en avoir tant vu, ce n'était pas normal.


“C'est bien démoralisant ce que tu dis... Je veux dire, il doit bien y avoir quelqu'un, quelque part qui existe. Si tu ne le connais pas, il te cherche déjà. Mais qui peut savoir...”

Il ne croyait même pas en ce qu'il disait pourtant il avait fait comme si. Alec avait ce genre de don où il pouvait tout dire et son contraire et toujours montrer qu'il y croyait dur comme fer. Ce n'est même pas qu'il se mentait à lui même, il se l'imaginait pour elle véritablement. Il n'y avait rien de mal à souhaiter le mieux pour quelqu'un en sachant que c'était trop tard pour lui. Qui sait après tout ce qu'elle avait vu ou ce qui lui restait encore à faire de sa vie. Il y avait tellement, chaque jour amenant leur propre expérience, joies et autres. Il y avait tant à voir dans chaque seconde et tant à manquer. Prenant une nouvelle gorgée de sa bouteille, un sourire étirant sa bouche alors qui regardait l'horizon.

“Le soleil offre une nouvelle lumière sur la vie pourtant, comme si on la regardait sous un autre angle.”

Elle avait vraiment une vision de la vie particulière celle-là, il n'y avait pas à dire. Comment en arrivait-on avec de telles pensées se demanda t-il en se tournant à nouveau vers elle. Levant un sourcil alors qu'elle montrait du menton sa poche, il hocha la tête en se demandant bien ce qui lui faisait dire ça. Il lui avait été clair que ce n'était pas une personne qu'il regrettait.

“Qu'est-ce qui te fait dire ça ? Ah oui, je suis presque bourré sur un banc et j'ai mon alliance dans la poche...” Il soupira en craquant ses doigts. “Non, enfin si. Tu te trompes et elle ne m'obsède pas. C'est un beau souvenir si tu préfères mais c'est bel et bien fini et je ne suis pas assez idiot pour y revenir.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t146-alec-john-kane
Éloïse Galtier

avatar

Race : Vampire
Lieu d'habitation : Appartement chic au centre-ville
Métier/Occupation : OM et contrats d'assassinats des fois.

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Mer 25 Mar - 17:16

Éloïse souriait silencieusement. Malgré ses airs sombres il était bien optimiste celui-là! Personne dans ce monde n'attendait la vampire, personne ne souhaitait faire partie de sa vie. Ça ne lui déplaisait aucunement, mais la vie d'un vampire étant infinie... L'éternité seule... Cela est atrocement long! Et elle commençait à en prendre conscience. Bull était de plus en plus distant et la méprisait ouvertement... Les autres vampires la craignaient tellement qu'elle n'aurait pu s'allier entièrement à eux. Tous les gens qu'elle fréquentait n'étaient que des pions dans ses plans de conquête... Elle soupira intérieurement en détournant les yeux. Elle était bien seule bon sang! Mais elle ne se rappelaient pas avoir eu beaucoup d'amis dans sa vie d'humaine... Elle en avait populaire comme elle était, mais ils n'étaient pas de vrais amis, après sa disparition personne n'avait cherché à la retrouver...

Ses grands yeux rouges se reposèrent sur l'humain étrangement sensible.

“Qu'est-ce qui te fait dire ça ? Ah oui, je suis presque bourré sur un banc et j'ai mon alliance dans la poche...”

Elle arqua un sourcil en le dévisageant, ce n'était tout à fait vrai... Mais elle ne dit rien et pencha sa tête blonde sur son épaule en le regardant.

“Non, enfin si. Tu te trompes et elle ne m'obsède pas. C'est un beau souvenir si tu préfères mais c'est bel et bien fini et je ne suis pas assez idiot pour y revenir.”

Un sourire amusé étira ses lèvres charnues et elle ricana en hochant la tête.

-Je vois, je vois... susurra-t-elle.

Qu'est-ce qui le rendait si sombre alors? Une maîtresse malade? trop coûteuse? partie avec un autre? La longue solitude qui commence à ronger le moral? Une mauvaise journée au boulot? La vampire fronça les sourcils en l'observant longuement. Elle avait tord de croire que tous les problèmes des humains étaient reliés à leurs sentiments amoureux et leurs passions puériles.

Elle lui offrit un autre sourire en se redressant et lissant une mèche de cheveux distraitement.

-Les beaux souvenirs sont si douloureux? demanda la vampire moqueusement en arquant un sourcil ironique. Je ne connais pas beaucoup de gens qui se saoule sur un banc de parc parce qu'ils sont trop heureux...

Elle planta son regard scrutateur dans le sien, sourire en coin, le menton appuyé sur ses mains jointes, les coudes sur les genoux, prenant une petit air comique et curieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t275-eloise-galtier-pire-cauchemar-ou-alliee-termine#3913
Alec Kane

avatar

Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : Enseignant en Psychologie à l'Université

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Mer 25 Mar - 20:31

“Ah bon ? Parce que tu connais des gens qui se saoulent sur des bancs ? A part moi je veux dire...”

Il s'arrêta un instant pour prendre une rasade et puis regarda droit devant lui, distinguant à peine l'horizon.

“Le bonheur est toujours plus douloureux, enfin, de mon point de vue et surtout avec une femme, surtout en couple. On passe des bons moments, on se demande alors ce qui cloche, qu'est-ce qu'on a fait pour mériter ça et puis... On fout tout en l'air parce qu'au fond, on cherche le malheur. Au final, on se rappelle du meilleur et du pire mais le meilleur fait plus mal, parce qu'on la pas cherché, il est juste venu.”

Mais quelles pensées à la con quand même. Là, en cet instant, il s'entendait parler mais ce n'était pas lui qui cherchait à le dire. C'était comme un discours qu'il avait dit mille fois, ou qu'il s'était dit. Un jargon dépourvu de confirmation qui résonnait en lui et qui sortait devant une personne, pour la première fois.

“Quand on se retrouve célibataire, on se demande toujours le pourquoi du comment et puis, ça devient plus facile. Tu sais des gens irremplaçables il y en a pleins, alors bon... Je m'en fais plus. Surtout que...”

Je sais que je ne pourrais plus jamais aimer, pensa t-il. Ce n'était pas faute de le vouloir mais l'idée même de tomber amoureux lui faisait hausser un sourcil. Il ne s'en croyait pas capable et cette certitude l'avait épargné de trébucher dans ce genre de sentiment depuis de nombreuses années. Emma lui manquait mais pas en tant que sa femme, pour le reste c'était gravé dans sa mémoire et il ne pourrait jamais s'en défaire, c'était comme ça. Le temps avait fait son œuvre. Alors oui, des années après, il se saoulait la gueule sur un banc pour échapper à des réflexions trop réelles et pour s'embrouiller la tête, parce que c'était plus facile comme ça.

“Bref, c'est pour arrêter d'en venir à ce genre de conclusions que j'ai arrêté d'exercer alors si ça te dérange pas, j'aimerai parler d'autre chose et si t'as un sujet en tête, lance-toi.”

Il détestait cette version de lui, l'homme logique qui mettait des phrases sur des sentiments pour des patients qui auraient dû s'en rendre compte d'eux même. Ou ne forger une explications eux-mêmes. Son boulot, son boulot de Psy, ça avait été de guider des gens sur la voie de la guérison mais d'après ce qu'il pensait lui. Il n'avait pas la science infuse pourtant, bien au contraire. Alors bon, il n'aidait plus ses patients mais il enseignait à ceux qui prenaient la relève. Au fond, c'était mieux pour lui et mieux pour les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t146-alec-john-kane
Éloïse Galtier

avatar

Race : Vampire
Lieu d'habitation : Appartement chic au centre-ville
Métier/Occupation : OM et contrats d'assassinats des fois.

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Jeu 26 Mar - 23:06

“Ah bon ? Parce que tu connais des gens qui se saoulent sur des bancs ? A part moi je veux dire...”

Elle le regarda, un large sourire fendant son visage de porcelaine avec amusement. Elle se contenta d'hausser les épaules et suivit son regard qui se perdait dans l'horizon sombre que leur offrait la nuit.

“Le bonheur est toujours plus douloureux, enfin, de mon point de vue et surtout avec une femme, surtout en couple. On passe des bons moments, on se demande alors ce qui cloche, qu'est-ce qu'on a fait pour mériter ça et puis... On fout tout en l'air parce qu'au fond, on cherche le malheur. Au final, on se rappelle du meilleur et du pire mais le meilleur fait plus mal, parce qu'on la pas cherché, il est juste venu.”

Éloïse posa son regard surpris vers lui et arqua un sourcil. Et il trouvait que ce qu'elle disait était démoralisant? Elle ne dit pourtant rien et le laissa continuer ses fabulations d'homme grisé par l'eau de vie.

“Quand on se retrouve célibataire, on se demande toujours le pourquoi du comment et puis, ça devient plus facile. Tu sais des gens irremplaçables il y en a pleins, alors bon... Je m'en fais plus. Surtout que...”

La vampire le regarda intensément en hochant la tête lentement elle se doutait bien que ce genre de personne devait exister. Elle pouvait bien se demander si un jour elle allait rencontrer ce genre de personne. Elle eut presque pitié de lui. Éloïse le trouvait charmant et sa présence lui plaisait en cette étrange nuit sans astre.

“Bref, c'est pour arrêter d'en venir à ce genre de conclusions que j'ai arrêté d'exercer alors si ça te dérange pas, j'aimerai parler d'autre chose et si t'as un sujet en tête, lance-toi.”

Elle détourna les yeux un moment. Elle n'avait pas grand chose à dire en fait, pas à un humain qui avait d'abord été l'objet de sa convoitise. La vampire plissa les yeux en pinçant les lèvres. elle devait faire attention à ce qu'elle disait.

-En amour je ne m'y connais aucunement alors ne t'inquiète pas, je ne te reviendrai pas là-dessus, je n'ai jamais eu la chance d'aimer.Elle ricana un moment avant de chasser le tout du revers de la main. Ça va peut-être te sembler bizarre, mais je vie plus la nuit que le jour, j'ai l'impression que le soleil pourrait me brûler la peau si je restais à l'extérieur trop longtemps.

Elle savait que ce qu'elle disait était risqué, mais plus elle se rapprochait de la vérité, moins il se douterais de quelque chose, selon elle. Éloïse sourit doucement et prit un grande respiration.

-Quand j'étais plus jeune, mon père me prenait dans ses bras durant la nuit et nous regardions les étoiles durant des heures, sans bouger, sans parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t275-eloise-galtier-pire-cauchemar-ou-alliee-termine#3913
Alec Kane

avatar

Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : Enseignant en Psychologie à l'Université

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Ven 27 Mar - 10:14

Ca pouvait sembler paradoxale mais oui, cette inconnue et ses idées le démoralisait plus que ses propres pensées. Comment était-ce possible d’être si seule et abandonnée presque. Tout le monde aimait cette sensation d’être attendu ou d’attendre quelqu’un, c’était un besoin affectif important dans le développement d’une personne et une certaine nécessité qui apportait une balance émotionnelle. On essayait toujours de se raccrocher à quelque chose que l’on aime durant nos longue journée, savoir qu’il y a quelqu’un quelque part qui pense à vous était certainement le meilleur soutien moral pour le Prof. Alors que pour cette fille, il semblait que tout autour d’elle était vide, commme si elle fait passe de tout son passé ou qu’elle soit partie vivre sur uen autre planète. Aucune attache, aucun lien.

De plus, elle n’avait pas eut la chance d’aimer, enfin pas encore.


“Ça t’arrivera, crois-moi.”

Malgré ses idées noires, et son moral dans les chaussettes, si il y avait bien une chose qu’Alec ne perdrait jamais devant du monde, c’était bien son optimisme. Oui, il avait tendance à voir le verre à moitié vide d’habitude et à jouer les gros dépressifs qui rient trop mais il ne fallait absolument pas qu’elle perde espoir sur ce sujet, ou un autre d’ailleurs. Soudain, il se demanda comment était-ce possible qu’elle soit si bien dans sa peau avec ce genre de pensées dans sa tête. Soit elle avait assez vécu pour passer outre et ne faisait vraiment pas son âge, soit elle avait une volonté de fer mais dans un registre surhumain parce que là c’était psychologiquement une énigme.

De plus en plus intrigue par cette femme, il lui faisait désormais face et essayait de scruter son visage. Pourtant, il ne pouvait déceller d’émotions significatives sans voir ces yeux. Il faisait trop sombre et il avait dans l’idée qu’elle était beaucoup plus intelligente qu’elle ne laissait parraître, comme si elle avait l’habitude de vivre dans le mensonge et la dissimulation.


“Oui, un peu, mais tu n’es pas la première et pas la dernière Il y a tout un groupe qui fait comme toi et à qui ça pourrait arriver... Tout un groupe...”

Ce que l’inconnue ne savait pas, ou ne se doutait pas, c’est qu’Alec avait été inspiré par le surnaturel depuis sa plus tendre enfance mais pas dans le registre –oh la petite fée-, non. Il y croyait dur comme fer et se passionnait à rechercher des preuves de l’existence de créatures à travers Ténébris, pour son usage personnel. Il n’avait pas l’intention de faire éclater la réalite ou faire tomber des masques. Il voulait juste confirmé que ce qu’il avait étudié pendant des années, était bel et bien vrai et qu’il y avait une explication logique à tous ces phénomènes qu’il avait documenté.

Il espérait juste qu’elle n’allait pas le prendre pour un fou sortit de l’asile, ou plutôt si, comme ça elle oublierait bien vite ce qu’il venait de dire et le mettrait sur le compte de l’alcool. Loin était-il de penser qu’il avait un des plus grand prédateur de Ténébris assit à côté de lui et, que de la façon dont il avait parlé, elle allait certainement le confondre avec un de ces ennemis.


“Ah c’est donc pour ça que tu regardes le ciel autant, ça te rappelle ton père. Tout s’explique.” Dit-il entre deux gorgées.

Une réalisation plausible, il pensait bien qu’il y avait un homme là dessous alors pourquoi pas un parent en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t146-alec-john-kane
Éloïse Galtier

avatar

Race : Vampire
Lieu d'habitation : Appartement chic au centre-ville
Métier/Occupation : OM et contrats d'assassinats des fois.

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Mar 21 Avr - 1:20

Le jeune homme lui fit soudainement face et elle resta interdite, les yeux rivés sur le ciel qui brillait par cette absence que la lune créait. Ses yeux rouges se posèrent finalement sur lui et elle l'écouta en silence avant de froncer les sourcils.

“Oui, un peu, mais tu n’es pas la première et pas la dernière Il y a tout un groupe qui fait comme toi et à qui ça pourrait arriver... Tout un groupe...”

Se doutait-il de quelque chose? Elle vacilla un moment avant de se ressaisir et de sourire avec amusement.

-Ah oui? Je ne suis pas la seule à être étrange alors?

Elle ricana en posant sa main trop blanche devant sa bouche où les crocs venaient de sortir ressentant un imperceptible danger pour son identité.

“Ah c’est donc pour ça que tu regardes le ciel autant, ça te rappelle ton père. Tout s’explique.”

Elle hocha doucement la tête sans perdre son sourire de gamine.

-Ce sont de beaux souvenirs malgré tout...

Tout ce qui lui était arrivé, étrangement, aucune rancune venait noircir les souvenirs qu'elle avait de son père, au contraire elle ne pourrait jamais assez le remercier. Éloïse, toujours légèrement inquiète fit face au jeune homme, son corps svelte tourné complètement vers lui. Elle fronça les sourcils et planta ses yeux rouges dans les siens, la peau pâle et les crocs presque sur le bord des lèvres rouges sang.

-Mais dis-moi... De qui parles-tu avec "Tout un groupe qui fait comme moi"? C'est étrange, je ne connais pourtant pas bien des gens qui font comme moi, je pensais être bien la seule.

Elle le dévisagea un moment, ses jolis traits tirés, ses membres crispés, le sang qui pulsait dans ses veines qui sentaient l’alcool sous sa jolie peau tendre. Elle arqua un sourcil et bien qu'elle savait la réponse juste à son odeur trop humaine demanda :

-Toi aussi, tu fais cela?

Un mince sourire fit briller son visage de prédateur vibrant avec l'instinct du meurtrier, les yeux brillants, inquiets. Il était étrange et semblait en savoir plus qu'il ne le devrait, plus qu'un humain normal. Cela intéressa la vampire qui se mit soudain en tête de peut-être le faire sien. Un autre vampire dans ce monde, pourquoi pas? Il n'oserait tout de même pas refuser une telle offre, oserait-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t275-eloise-galtier-pire-cauchemar-ou-alliee-termine#3913
Alec Kane

avatar

Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : Enseignant en Psychologie à l'Université

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Mar 21 Avr - 10:21

L’étrangère cachait ses émotions à la perfection, elle arrivait à dissimuler sa gêne et ses instincts de protection animaux comme jamais. Il ne pouvait toujours pas se rendre compte qu’elle était en fiat une vampire. Il était vraiment à dix milles années lumières de se douter de l’identité de la jeune femme. Hôchant la tête, il lui répondit avant de boire une autre gorgée.

“Non, tu n’es pas la seule.”

L’alcool lui brûlait vraiment la gorge et faisait naître en lui des bouffées de chaleur à différents degrés qui le tenait éloigné de la réalité. Ça aurait tout de même été extrêmement triste s’il était resté seul sur ce banc à boire. Pensant à la tristesse de sa situation, il laissa sa bouteille de côté et la posa près de son sac avant de se tourner à nouveau vers la blonde.

Si elle marchait ainsi, de nuit, elle avait très certainement croisé bien du monde. Une chance qu’elle en ait réchappé, on était jamais sûr de la personne en face de soit. Complètement incrédule de la dangerosité de sa situation, le Prof continuait de l’écouter. Elle n’avait vraiment aucune raison d’être inquiète de sa présence ou même de son savoir. Oui, il en savait plus que la moyenne mais il n’était pas non plus un expert. Il était bien difficile de décerner la réalité de la fiction et de connaître les prédateurs des humains dans toute leurs spendeurs. Même s’il avait voulu, il ne les aurait pas approché, par peur de mourir sans avoir abouti ses recherches.


“Si je te le disais, tu me prendrais pour un fou.”

C’était déjà arrivé et franchement, il n’avait pas envie de retenter l’expérience. Lorsqu’il était plus jeune, il avait essayé de le dire autour de lui apportant preuve et autre mais il avait bien vite comprit que personne ne le croyait ou que si ils partageaient son point de vue, cela ne durerait pas. Le surnaturel était, pour l’humain moyen, une phase de transition vers la vie adulte. Une sorte de rite de passage et plus personne autour de lui ne partageait sa passion pour les choses inexpliquées et inexplicables... L’habitant de Ténébris continuait ainsi de vivre dans l’ignorance et c’était peut-être mieux. Les Hommes n’étaient pas près à se découvrir des prédateurs... Ne plus être en haut de la chaine alimentaire allait sacrément les secouer et beaucoup ne le supporteraient pas.

Pour l’étrangère en face de lui, qui cachait ses crocs, il ne savait pas si elle pourrait encaisser une telle révélation, il c’était promis de ne rien dire tant qu’on ne le questionnait pas et il ne comptait pas commencer maintenant. Même avce son doctorat, il ne pouvait pas savoir immédiatement ce que ce genre de nouvelle ferait sur elle. Et puis, il avait horreur d’être prit pour un idiot, chose qui allait certainement arriver si il lui en parlait, donc bon...


“Moi ? Tu rigoles ! Je ne suis pas assez dangereux pour ça !” dit-il en s’esclaffant.

Ahh la bonne blague... Alec dangereux, meurtrier même, courant de nuit avec des monstres citadins ! La scène la plus improbable du monde. S’il venait, par chance, ou par malchance, à rencontrer un vampire par exemple, il serait certainement tué dans la seconde, il ne se mettrait pas à leur taper la causette en évitant le sujet du repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t146-alec-john-kane
Éloïse Galtier

avatar

Race : Vampire
Lieu d'habitation : Appartement chic au centre-ville
Métier/Occupation : OM et contrats d'assassinats des fois.

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Mer 22 Avr - 0:56

“Moi ? Tu rigoles ! Je ne suis pas assez dangereux pour ça !”

Elle arqua un sourcil avec curiosité. Comme cela, tous les gens qui se promenaient la nuit étaient dangereux? Un mince sourire narquois étira ses belles lèvres peintes. Il en savait bien plus qu'il ne voulait le faire croire. L'alcool semblait commencer à faire effet sur son grand corps qui encaissait naturellement chaque coups de la boisson forte dans son corps si frêle, comparé à celui d'un vampire bien sur. Elle glissa de longues mèches blondes derrière son oreille et sourit en coin.

-Pas assez dangereux pour te promener la nuit? murmura-t-elle doucement en penchant sa tête sur le côté.

Éloïse battit des cils ; tout cela était de plus en plus intéressant, vraiment, une conversation de plus en plus crue, comme elle les aime, qui se perd dans un cercle vicieux et qui finit toujours par dévoiler la terrible vérité dans laquelle la proie et le prédateur se trouvent. La vampire étira longuement ses jambes fuselées, cachées sous les lourds tissus de sa robe et tourna son visage vers le jeune homme, les mains serrées contre ses cuisses, le même petit sourire sur les lèvres. Elle avait si envie de lui demander s'il pensait qu'elle représentait un danger, mais à force de lui parler elle pouvait déjà prévoir sa réponse et l'issue de cette conversation lui plaisait, mais elle devait faire durer le plaisir un peu avant de peut-être se décider à lui sauter dessus. Un simple "non" à sa question aurait eu raison de lui et de ses jolies veines dans lesquelles pulsait lentement son sang alcoolisé. La jeune femme leva le nez vers les cieux en soupirants et fronça les sourcils un moment, songeuse.

-Si je comprends bien, tu crois que les personnes qui se promènent la nuit seraient dangereuses?

Elle tourna un minois faussement terrifié vers lui et pinça les lèvres.

-Tu crois que ce sont des créatures comme dans les légendes qui se nourrissent du sang humain? demanda-t-elle d'une voix tremblante.

Elle garda un moment un silence troublé ou troublant, dépendamment du point de vue... et le dévisagea à nouveau.

-Je me suis souvent demandé si ce genre de créature existait... Elle fit une moue pensive. Mais s'ils existaient vraiment, on le saurait, non? Ils ne doivent pas être si facile à cacher!

Elle ricana alors que son petit manège l'étourdissait presque. Un vent frisquet se leva et elle serra son châle contre ses épaules sans perdre son sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t275-eloise-galtier-pire-cauchemar-ou-alliee-termine#3913
Alec Kane

avatar

Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : Enseignant en Psychologie à l'Université

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Mer 22 Avr - 14:13

Il avait décidé de ne pas lui expliquer et il allait s’y tenir. Ah quoi bon être prit pour un fou allié de toute façon. Il avait tant de fois vu l’incrédulité dans le regard de gens qu’il connaissait qu’il avait perdu le goût de discuter de tels sujets en dehors d’une certain cercle. Depuis quelques années, un groupe d’humains lambda et lui conduisait des recherches sur les activités monstrueuses de Ténébris mais préféraient rester à l’écart. Ils n’en discutaient pas autour d’eux et partageaient leur trouvailles de temps à autre. Le reste du temps, Alec était un Prof quelconque de l’Université et il profitait de cet anonymat.

“Se ne sont pas des légendes... Mais oui, c’est ce que je crois.”

Elle était plus éveillée qu’il ne l’aurait cru. Généralement, les autres, et surtout les femmes, ne s’intéressaient pas à ce genre de sujet. Les gamines oui, elles trouvaient que c’était trop cool d’avoir un nouveau film sur un vampire qui tombe amoureux d’une humaine et que tout finit bien. La réalité était bien différente.

“Et qu’est-ce qui te fait croire qu’ils veuillent qu’on le sache ? Ils s’en moquent, nous ne sommes que des proies et ils n’ont pas de compte à nous rendre.”

Ils se cachaient c’était évidence même. Il n’avait aucune raison d’en avoir la certitude mais il le croyait dur comme fer de toute façon... Qui sait, peut-être un jour rencontrerait-il l’un d’entre eux et en sortirait vivant... Non. C’était impossible, jamais n’en réchapperait-il. Aucun de ceux qui s’y intéressaient n’avaient eu cette chance et ceux qui n’étaient plus avaient peut-être succombé de leur passion. Entre ricanement et ton peureux, la jeune femme à côté de lui, continuait d’engager la conversation. Il y avait un truc qui ne tournait pas rond quand même, un truc clochait chez elle mais il n’arrivait pas à mettre le doigt dessus.

“Si ils voulaient qu’on le sache, ça changerait en attendant... Personne n’y croit et c’est juste de la science-fiction. C’est aussi ce que le gouvernement veut, enfin j’imagine.”

Il avait un peu laissé ses idées divaguer mais il était sûr que le gouvernement n’appréciait pas d’avoir d’autres races habitant la ville. Le Maire était connu pour sa politique intransigeante et en effectuant ses recherches, il avait découvert que le nombre de disparition au sein du Mur avait dépassé les quotas les plus inimaginables. Certains cas étaient d’ailleurs beaucoup trop sombre pour être normaux et il y avait aussi bien des monstres que des humains comprit dans le lot. Sa nature de protecteur l’emportait pour son respect de l’humanité. Pour lui, une disparition en vallait bien une autre et il ne quantifiait pas la vie de par l’origine raciale. Si il poussait son argumentation plus loin, il aurait même put dire que les créatures étaient beaucoup plus intéressantes que les humains, mais ça c’était le Psy en lui qui parlait.

“Ils ne sont pas que dangereux pourtant, il y en a aussi de parfaitement inoffensifs... Bref...”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t146-alec-john-kane
Éloïse Galtier

avatar

Race : Vampire
Lieu d'habitation : Appartement chic au centre-ville
Métier/Occupation : OM et contrats d'assassinats des fois.

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Sam 27 Juin - 0:30

“Et qu’est-ce qui te fait croire qu’ils veuillent qu’on le sache ? Ils s’en moquent, nous ne sommes que des proies et ils n’ont pas de compte à nous rendre.”

Son commentaire éveilla une lueur d'amusement à la jeune femme qui retint un tremblement en serrant ses poings contre elle. Les vampires avaient tous été des êtres humains avant de devenir des monstres chassés par l'U.D.P.H.... En sa présence elle se rendait maintenant compte à quel point sa transformation n'avait pas été que physique. Elle fronça les sourcils un moment et pinça les lèvres silencieusement.

“Si ils voulaient qu’on le sache, ça changerait en attendant... Personne n’y croit et c’est juste de la science-fiction. C’est aussi ce que le gouvernement veut, enfin j’imagine.”

Elle vacilla et battit des cils un moment. Ses yeux devinrent vitreux et elle frissonna d'horreur. Le gouvernement ne voulait pas seulement que les gens n'y croient pas... il voulait les éradiquer, qu'ils restent seulement mythes et légendes. Toutes ces nuits de torture la hantaient à chaque fois qu'elle pouvait se retrouver seule devant une glace. Si les humains savaient ce que les créatures nocturnes devaient vivre une fois entre les mains du gouvernement, que feraient-ils? Sûrement rien, cela faisait leur affaire... Les muscles de sa mâchoire se contractèrent et elle prit une grande respiration, quelle injustice! Elle eut envie de se lever et d'éclater d'un rire cynique telle la terreur folle qu'elle est depuis sa fuite des salles de torture de l'U.D.P.H. mais elle resta immobile et droite sur le banc.

La douce voix du jeune homme la ramena et elle se tourna vers lui, une lueur légèrement horrifiée dans le fond de ses iris brillants de sang.

“Ils ne sont pas que dangereux pourtant, il y en a aussi de parfaitement inoffensifs... Bref...”

Elle resta muette un moment. Inoffensifs? Les harpies peut-être? Elle détourna les yeux un moment.

-J'imagine que cela dépend de la race. Les herbivores n'ont pas grand chance d'être bien dangereux, mais les carnivores par contre... Elle haussa les épaules, les êtres humains ne peuvent pas toujours être les premiers au-dessus de la chaîne alimentaire, cela doit être bien dur à accepter pour e...

Pour eux. Elle pinça les lèvres et blêmi, la vampire s'était emportée et avait presque trop parlé. Cet humain lui faisait perdre ses moyens, il était dangereux pour elle et pour lui...

Éloïse leva son visage vers le ciel et huma l'air doucement. Toutes ces odeurs... humaine, jamais elle n'aurait senti une telle chose, l'asphalte humide, la terre pleine de vie, les feuilles mortes, le sang... partout, son sang à lui, étrangement fort et unique.

-J'imagine...

Elle se tut un moment hésitante.

-J'imagine qu'il faut vivre comme des animaux maintenant, prédateur et proie à la fois.

Elle pencha son visage vers le jeune homme et sourit en coin.

-C'est comme avant on dirait.

Le vent se leva soudain et les effluves irritantes de l'humain vinrent emplirent ses poumons de prédatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t275-eloise-galtier-pire-cauchemar-ou-alliee-termine#3913
Alec Kane

avatar

Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : Enseignant en Psychologie à l'Université

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Mar 30 Juin - 16:55

L’alcool l’avait franchement entamé au point qu’il perdait ses inhibitions. Le Prof n’avait pas l’habitude de parler de ce secret de Ténébris ouvertement et surtout à une personne qu’il ne connaissait pas. Il ne se rendait même pas compte de ce qu’il venait de faire, pas encore du moins. Questions et regrets d’avoir abordé le surnaturel viendrait avec sa gueule de bois, au matin. Si Éloïse s’estomaquait de ce qu’il disait, Alec en fit autant. Ses dernières paroles volaient en suspend au dessus d’eux et alors qu’il allait attraper sa bouteille à nouveau, il s’arrêta brusquement. Quelque chose dans ce que la jeune femme venait de dire résonnait à ses oreilles. Il n’aurait su dire quoi mais quelque chose le dérangeait.

Putain d’alcool, il n’avait plus sa capacité à penser comme avant et ça allait lui faire défaut. Lourdement même. Il n’arrivait pas à mettre son doigt dessus mais quelque chose n’était pas normal chez elle. Elle parlait différemment et pourtant assez intimement. Qu’y avait-il chez elle qui la différenciait et la rapprochait de lui ? Qu’est-ce que ça pouvait être ? La laissant continuer, il se tourna vers elle en plissant les yeux. Ce n’était pas comme lui de ne pas comprendre, de ne pas savoir. Il était Psy bordel ! Qu’est-ce qu’il avait manqué ? Elle haussa les épaules tout en poursuivant et une petite lumière commença à clignoter dans un coin de sa tête. Ding !

Elle parlait comme lui.

Sa dernière petite explication aurait put sortir de sa bouche. Manquant le plus important, il ne se raccrocha qu’à cette explication. Cette similarité entre eux. Alors qu’elle continuait à parler, il omit de noter son hésitation, son ton, son sourire qui disait plus que ses mots, son excitation presque meurtrière lui passa au dessus de la tête. Juste un soupçon de froideur en plus. S’il avait été dans son état normal, il n’aurait pas été si à côté de la plaque. Pas autant. Il aurait vu le hic dans son illumination géniallissime et aurait trouvé autre chose de plus de plausible. De plus elle.


“J’imagine oui.” Confirma t-il en hochant la tête.

Les humains en bas de la chaîne alimentaire. L’idée était aussi fascinante qu’effrayante pensa t-il toujours absorbé par sa similarité avec la jeune femme.


“Tu penses comme moi en fait.” Ajouta t-il alors que le vent se levait encore plus derrière lui.

Alerte ! –Alec, personne ne pense comme toi, entendit-il au loin.- Ce souvenir de son Prof de Psycho de dernière année le submergeait, sa voix résonnait dans son passé pour emplir son présent. Jamais personne n’avait pensé comme lui. Jamais. Même si c’était un truc à la con ou de gamin, il pensait toujours en dehors de la norme. Pourquoi donc pensait-elle ainsi. Alors qu’il voyait ses cheveux s’envoler au gré de la brise et sentait la poigne du vent sur sa nuque, un doute s’emplit de lui. Elle était froide, ça il l’avait vu immédiatement et elle pensait comme lui mais sans implication émotionnelle. Qui était-elle ? Gouvernement, chasseuse... Tueuse... Non. Doute... Non... Si... Mais c’est pas possible, il ne pouvait pas être avec l’un d’eux. Quelqu’un qui utiliserait ce qu’il savait contre eux. Non. Il devait savoir... Il était con, très con même mais, il devait savoir.


“Qui es-tu ?” lui demanda t-il enfin dans un souffle alors qu’il sentait son pouls s’accélérer dans l'attente de la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t146-alec-john-kane
Éloïse Galtier

avatar

Race : Vampire
Lieu d'habitation : Appartement chic au centre-ville
Métier/Occupation : OM et contrats d'assassinats des fois.

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Sam 18 Juil - 22:48

Le beau jeune homme prit un moment et Éloïse lui offrit un grand sourire qu'elle perdit peu à peu.

“Tu penses comme moi en fait.”

Elle arqua un sourcil au départ incrédule puis les fronça en le lorgnant longuement, plissant des yeux scrutateurs. Le jeune homme passait d'une émotion à une autre avec une vitesse anormale. La vampire resta coite en observant la gamme d'émotions traverser le beau visage du jeune homme et se surpris à se demander si tous les humains devenaient si vulnérables lorsqu'ils étaient perdus dans leurs pensées. Elle le regarda et s'amusa de son visage dont l'expression se détériorait de plus en plus.

Personne ne pense comme personne, songea-t-elle un moment. Elle n'avait dit que ce qu'elle savait qui allait lui plaire, attirer sa curiosité, voler sa confiance, mais elle n'avait pas prévu qu'il soit si intelligent, si rationnel, malgré l'alcool il avait su voir clair dans son petit jeu et la vampire, étrangement apprécia cela, elle aimait les défis et cet homme en était tout un. Un vrai casse-tête comme elle les aime!

Elle haussa les épaules au bout d'un moment et feint l'indifférence.

-Peut-être que c'est toi qui pense comme moi, fit-elle du bout des lèvres en le dévisageant du coin de l'oeil.

La jeune femme vit son regard s'attarder sur sa chevelure blonde presque blanche qui brillait sous les rayons de la lune et fronça les sourcils. Elle vit l'hésitation poignarder son regard d’interrogation. Elle soupira un moment et tourna son visage vers la noirceur du parc qui engloutissait tout autour d'eux, le lampadaire étant la seule source lumineuse qui les enveloppait dans une lueur rassurante et faussement protectrice.

Elle se tourna vers lui et attendit la question qui lui brûlait les lèvres.

“Qui es-tu ?”

La vampire resta silencieuse et se délecta de la vue qu'il lui offrait, son pouls rapide, le sang qui afflue rapidement dans tout son corps, le doute... Elle le regarda droit dans les yeux et un immense sourire étira ses lèvres pointant deux petites crocs pointues à peine sorties au complet.

-Je me suis toujours demandée, commença-t-elle en tournant son visage vers le ciel. Pourquoi les humains posent des questions dont ils savent la réponse...

Elle se leva lentement et lui fit dos un moment, les mains croisées sur ses puissantes cuisses, le visage toujours levé vers les cieux noirs comme son âme. Elle le dévisagea par-dessus son épaule un moment avant de se tourner lentement vers lui et de le regarder droit dans les yeux, sondant son âme avec froideur.

-En homme intelligent... Tu peux sûrement répondre à cette question?

Elle arqua un sourcil sans le quitter des yeux. Depuis sa transformation elle se surprenait à voir à quelle allure elle se détachait de son ancienne forme... à quel point elle avait changer son point de vue par rapport aux humains... Éloïse ne put retenir un nouveau sourire qui éclaira son jolie visage et fit briller ses yeux d'amusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t275-eloise-galtier-pire-cauchemar-ou-alliee-termine#3913
Alec Kane

avatar

Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : Enseignant en Psychologie à l'Université

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Lun 20 Juil - 10:38

Ignorant le dernier commentaire de la blonde, il avait lâché sa question dans le vent sans se soucier des implications. Alec ne pensait pas souvent aux conséquences de ses actes lorsqu’il était intuitivement poussé vers une question. Elle semblait se délecter de son interrogation et un large sourire barra son visage. Sa risette, qui illuminait tout son visage, laissait entrevoir des canines pointues plus prononcées que la normale. Trop peu humaine pour être vrai et Alec sentit son stress monter en flèche. Anxieux comme il pouvait l’être, la peur le saisit au ventre. Il l’avait cru chasseuse de monstres, sans comprendre qu’en fait, c’était elle le monstre.

Pensant qu’elle prendrait certainement la mouche s’il l’appelait ainsi, il déglutit doucement. Le Prof pouvait sentir son pouls s’emballer de plus belle, si c’était possible et le sang battre ses tempes. Si il n’avait pas commencé par la prendre pour une autre, sa peur ne se serait pas manifestée ainsi. Il n’avait pas peur des autres races de Ténébris mais n’aurait jamais imaginé en rencontrer un en plein dans le Parc la nuit... Quoi que, c’était en fait un endroit tout à fait plausible pour faire une telle rencontre. Quoi de mieux que le comfort de la nuit et la protection des arbres ?

La jeune femme en face de lui se délectait de la situation et restait droite comme un i devant lui ne cachant rien de son exitation et n’essayant pas de dénier sa nature.


“On aime bien les questions... Il semblerait.” Dit-il simplement en essayant de contrôler les tremblements de sa voix.

Humains...  Encore ce mot. Elle aimait décidément rappeler qu’elle en était pas une mais il ne voyait pas d’agressivité chez elle. Elle s’était levée, signe d’une certaine dominance mais pour le reste, il ne se sentait pas encore en danger. La blonde restait froide malgré son expression et il se demanda si elle avait toujours été comme ça ou si c’était sa transformation qui l’avait engendré. Elle le poussait même à admettre à haute voix qu’il avait comprit et à dire ce qu’elle était. Prudent, il n’avait aucune envie de le faire et en plus de ça, dire qu’elle était une vampire... brrrr... devant elle, n’aurait fait que rendre cette vérité plus réelle et plus effrayante.


“Je pourrai mais je ne voudrais pas te blesser en utilisant un nom que tu n’aimerais pas.”

Bon, là il se transformait vraiment en lopette de première... Il soupira un moment sentait qu’il commençait à ce calmer. Elle était néanmoins fascinante, beaucoup plus complexe et compliquée que la plupart des gens qu’il avait rencontré. Sa peur se désagrégeait doucement alors qu’il l’observait. Il était complètement captivé par cette personne devant lui.

“Fascinante...” dit-il avant de se reprendre. “Pardon, je pensais tout haut.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t146-alec-john-kane
Éloïse Galtier

avatar

Race : Vampire
Lieu d'habitation : Appartement chic au centre-ville
Métier/Occupation : OM et contrats d'assassinats des fois.

MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   Ven 7 Aoû - 1:56

Éloïse le fixa en silence sans perdre un centimètre de son sourire espiègle et rieur. Il était si stressé qu'elle pouvait entendre son coeur cogner dans sa poitrine et elle voyait le sang pulser dans ses veines à une vitesse folle. Le silence les enveloppait et alourdissait l'atmosphère déjà bien pesant. Le vent se leva à nouveau et la vampire ferma les yeux pour humer l'odeur que l'humain dégageait. La peur était l'une des odeurs qu'elle préférait, si subtile qu'elle en était presque rare et d'une douceur irrésistible.

“On aime bien les questions... Il semblerait.”

Éloïse frissonna de bonheur et ricana. Bien sûr. Ils aiment les questions, mais pas les réponses, ça allait de soi.

“Je pourrai mais je ne voudrais pas te blesser en utilisant un nom que tu n’aimerais pas.”

La vampire perdit son sourire et arqua un sourcil en le dévisageant. Elle lissa ses cheveux derrière son oreille et fit une moue intriguée. Il ne voulait pas la blesser? Eh bien. Elle était bien bonne celle-là!

-Un nom n'est rien, j'ai subi bien pire, fit-elle sèchement en levant le menton sans le quitter des yeux.

Un nouveau sourire étira ses lèvres et elle haussa les épaules avant de ricaner alors qu'il l'observait avec de grands yeux. Elle sentait que sa peur se dissipait, mais cela ne l'irrita pas, aussi étrange que cela paraisse elle se plut à le voir se calmer à nouveau. Elle apprécia son regard hagard et captivé sur elle.

“Fascinante... Pardon, je pensais tout haut.”

Éloïse battit des cils en entrouvrant la bouche et fut secouée de spasmes légers avant d'éclater d'un rire qui se répandit dans la nuit et se mêla aux chants des grillons et au murmure du vent. Elle avait entendu bien des choses aussi vilaines, crues que douces et apaisantes, mais Fascinante... jamais! C'était un synonyme qui lui plaisait et lui saillait tout de même bien, elle trouvait.

-Fascinante? murmura-t-elle du bout des lèvres.

Elle prit son menton entre son pouce et son index et resta pensive en observant le sol.

-C'est toi qui est fascinant, émit-elle en levant son visage vers lui.

Elle s'approcha du jeune homme et se pencha vers lui, sourcils arqués et lèvres pincées. Elle plissa les yeux en approchant son visage du sien.

-Tu n'as vraiment peur de rien, à moins que ce ne soit les effets de l'alcool?

Un mince sourire ironique étira ses lèvres et elle glissa l'une des mèches de cheveux du jeune homme derrière son oreille en penchant sa tête sur le côté.

-Il est bien rare de croiser des humains qui soient "fascinés" par les monstres. Pourquoi ne fuis-tu pas?

Elle se redressa et croisa les bras sur sa poitrine.

-Pourquoi restes-tu là? alors que je pourrais te tuer...

La vampire le dévisagea d'une manière étrange amusée et dangereusement suave.

-Pourquoi... fit-elle du bout des lèvres. Petit lièvre, pourquoi es-tu si jeune et innocent?

Elle lui sourit doucement et revint vers lui, posa sa main sur son cou contre sa jugulaire qui laissait sentir les battements de son coeur d'humain. Elle approcha son visage du sien et huma son parfum qui se mêlait à ceux des arbres et du gazon.

-Pourquoi n'es-tu pas déjà en train de courir? minauda-t-elle.

Elle laissa ses crocs sortir et resta en suspens près de son cou, comme pour lui donner le temps de fuir, ou simplement pour jouer avec ses émotions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t275-eloise-galtier-pire-cauchemar-ou-alliee-termine#3913
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nuit sans lune (Pv Alec)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuit sans lune (Pv Alec)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand l'alcool coule a flot par une nuit sans Lune
» Quel triste paysage pour une nuit sans étoiles ...
» Sans rêve ni cauchemar [ PV : Petra Traümer ]
» Solitude sous la Lune (PV Miriane Lonira) [ ABANDON ]
» .:: Il était une fois... une Nuit?! la Lune?! un Enfant de la Lune?! ::. {Pv Matheo-san}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Obscure Clarté :: Le Quartier des Affaires :: Castel Park-
Sauter vers: