AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 C'est faux! Je ne suis pas coincé!(libre)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jonas Reynolds

avatar

Race : Humain
Lieu d'habitation : Un appartement chic du centre ville
Métier/Occupation : Scientifique à L'UDPH

MessageSujet: Re: C'est faux! Je ne suis pas coincé!(libre)   Ven 10 Avr - 17:14

Jonas resta quelques secondes sur place sans bouger, quand Lily le quitta pour rejoindre une table de client. Il la regarda s'en aller avec envie. Elle venait de le toucher en plein coeur, et le coeur chez Jonas était placé bien en dessous de la ceinture... Un peu plus et il s'en serait bien retourné aux toilettes pour se passer de l'eau fraîche sur le visage, histoire de reprendre un air normal. Mais, il resta là, joyeux, fier et plus arrogant que jamais. Ses yeux bleu marine parcoururent la pièce avec délicatesse, passant de femmes en femmes, de proies en proies, de victimes potentielles en victimes passées. Il en reconnaissait quelques unes déjà dans la foule qui commençait à affluer dans le pub. Toutes étaient des histoires sans lendemain.

Puis, Jonas croisa du fond de la salle le regard d'Alec et il comprit en un instant ce qui l'attendait au bar. En quelques secondes le mécontentement de son acolyte de boisson et le sans-gêne de la petite serveuse firent tilt dans son esprit. Non seulement Lily était une bombe humaine, mais en plus elle avait l'intelligence d'une garce. Elle venait tout simplement de marquer son territoire devant toute l'assemblée féminine du bar. Jonas lui était réservé pour ce soir, aucune autre n'avait intérêt d'y poser un ongle manucuré.

Il explosa de rire. Décidément, il adorait cette fille ! Avec un sourire en coin de charmeur irréprochable, il s'avança vers le bar. Il s'approcha d'Aby dans son dos et passa une main sur ses hanches. Il l'attira contre lui pour lui déposer un baiser sur une joue et s'écria :


"Aby, mon ange ! Ca faisait un bail... Comment vas-tu ?"

Puis, pire qu'un enfoiré, il jeta un énorme sourire à Alec et se permit de lui donner une tape amicale dans le dos en même temps qu'un clin d'oeil. Jonas s'installa ensuite de nouveau sur sa chaise et attrapa son verre qu'il but d'une traite. Il se tourna vers la serveuse silencieuse et défia son regard noir par une question toute simple et légère :

"Tu nous ressers une tournée, mon ange, s'il te plaît ?"

[HJ : Mais quel crevard !!! XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t166-jonas-reynolds-le-tombeur-de-ces-dames
Alec Kane

avatar

Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : Enseignant en Psychologie à l'Université

MessageSujet: Re: C'est faux! Je ne suis pas coincé!(libre)   Mar 14 Avr - 10:32

[HJ: Ah ouais... Un gros crevard ! XD On va rigoler...]

“Pas de problème.”

Il ne prenait pas ombrage qu’on écorche son nom, c’était tout à fait normal que les gens se mélangent les pinceaux. Souriant toujours, il hôcha la tête à la réflexion de Kobin.

“C’est ça. Il...”

Aby interrompit le reste avec sa crise de jalousie. En effet, Lily venait de bien marquer son territoire devant l’assemblée et ce coup d’un soir délaissé par le plus grand courreur de jupons de Ténébris avait des envies de vengeances. Il avait un certain remord pour elle, mais n’arrivait pas à s’apitoyer sur son sort. Aby était une des serveuses habituées du Darkness, elle avait vu Jonas à l’œuvre des dizaines de fois et elle savait très bien à quoi s’en tenir, elle lui avait même dit. Alec l’avait en plus prévenu avant qu’elle ne parte avec lui, juste histoire de vérifier. Pourtant, elle n’arrivait pas à laisser glisser et à l’oublier. A croire que le Reynolds était un bon coup...

Regardant Lily s’éloigner du bellâtre blond, il finit par croiser le regard du jeune homme qui éclata de rire. Levant les yeux au ciel, il se tourna vers la serveuse et cette fois, il s’attendrit de sa situation. Après tout, il avait prit soin d’elle, et même s’il s’en plaignait, ça ne le dérangeait pas vraiment. Remarquant qu’elle tenait sa veste à la main, il lui effleura la joue avec un fin sourire.


“Tu rentrais ?”
- Oui, j’ai finit mon service.
“Fais attention sur la route.” Finit-il par dire avant de serrer son épaule doucement pour lui faire comprendre que ce n’était pas bien grave.

Moment parfait, il vit dans les yeux d’Aby un regain de fraîcheur et de sérénité et elle semblait beaucoup moins s’en faire d’avoir succombé au charme de Jonas ou qu’il en ait une autre pour la soirée. Toutefois, ce dernier n’était pas de cet avis... Non ! Il avait fallu qu’il joue les gros lourdeau de base et qu’il la provoque. L’occasion devait être trop belle, yeux flamboyant, envoyant presque des éclairs, elle sourit pourtant et acquiesa en passant à nouveau derrière le comptoir. Dans la réflexion du mirroir, il vit bien qu’elle avait une idée en tête. Elle servit Kobin et lui-même et finit par Jonas.

Alors qu’elle allait déposer le verre devant lui, ce dernier se heurta durement au comptoir et du liquide s’en échappa en fines goutelettes aspergeant les alentours. Il aurait pourtant juré qu’elle l’aurait renversé sur ses genous ou même mit du poison dedans, mais non, elle avait juste choisis de l’asperger un peu. Autant qu’il puisse en juger, Kobin ne fut pas touché, Alec sentit quelques gouttes lui couler sur la joue et les retira d’un revers de manche, une expression hilare sur le visage.


- Oups... quelle maladroite... Lily, arrange lui ça tu veux. Tu as l’habitude de passer après moi de toute façon. – dit la serveuse en s’éloignant du bar.

En un sourire de gagnante, elle quitta la pièce par la sortie réservée aux employées alors que Lily reprenait sa place derrière le comptoir.


“Hmm... Santé ?” dit Alec en levant son verre toujours amusé par la situation.

[HJ : Ton choix Jonas, fais nous savoir s’il s’en prend plein la tête, le costume ou autre^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t146-alec-john-kane
Kobin Folsham

avatar

Age : 38 ans
Race : humain
Lieu d'habitation : Centre Ville
Métier/Occupation : Général

MessageSujet: Re: C'est faux! Je ne suis pas coincé!(libre)   Jeu 16 Avr - 21:55

[HJ: je peux pas m'empêcher de m'imaginer la cloche d'un match de boxe et Lily et Aby y sur le ring xD]

Mon ange? Quel petit surnom ringard. Que dis-je kétaine. (hJ: désolé , il fallait que je le place celui là) Bien que Kobin se soit quelque peu effacé du tableau -du moins autant que l'on pouvait s'effacer lorsqu'on faisait plus de 2 mètres- il porta attention à la scène qui s'avéra très intéressante. Sans avoir une longue chevelure flamboyante, une paire de sein et une jupe, Folsham savait que la jalousie féminine pouvait faire des ravages. Les femmes pouvaient parfois s'avérer des ennemies bien plus effrayantes et dangereuses que n'importes quels brutes. Et Kobin pouvait sentir le tension monter.

Il avait bien hâte de voir comment Jonas allait s'en sortir. La dénommée Aby leur servit à nouveau à boire et il se promit que c'était bel et bien son dernier verre. Il avait perdu le compte. Le colosse de l'UDPH sursauta lorsque la jeune serveuse s'autorisa un petit écart de conduite pour faire comprendre à Reynolds son mécontentement. Kobin se surprit à sourire avant de rire tout bas suite à sa réplique cinglante.

"Cette petite me plait." Dit-il, impressionné par son audace.

Il se retourna vers Alec, amusé également.

"Santé!"


Dernière édition par Kobin Folsham le Mer 20 Mai - 12:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t184-capitaine-folsham-complet
Jonas Reynolds

avatar

Race : Humain
Lieu d'habitation : Un appartement chic du centre ville
Métier/Occupation : Scientifique à L'UDPH

MessageSujet: Re: C'est faux! Je ne suis pas coincé!(libre)   Sam 9 Mai - 16:38

Jonas, conquérant, regarda Aby passer derrière le comptoir. Il se sentait le roi de la basse cours, l'homme aux milles expériences et aux milles femmes. Parfois, il aurait aimé vivre au temps des grands Maharaja, dans le désert perse. Il se serait bâti un empire de la débauche sexuelle, avec un palais magnifique, où les femmes de son harem aurait été choisies parmi les plus belles du monde. Les milles et une nuit se seraient jouées dans n'importe quelle position et avec que des partenaires différentes. Il aurait été un prince comblé et choyé, sans aucun doute.

Seulement, les nuits d'un empereur n'avaient pas que des bons côtés. Certaines femmes avaient leur caractère et n'aimaient pas qu'on en préfère d'autres. Jonas ne les choisissait pas en fonction de leur mental et de leur intelligence. Il n'envisageait jamais que certaines pouvaient être de grandes jalouses. Ce n'était qu'un paramètre d'erreur qui rentrait dans l'équation et pour certaines avec plus ou moins de marges. C'était le cas d'Aby. Avec son sourire de manipulateur, il la regarda servir. Alec, puis Folsham. Ils eurent tous deux droit à une belle quantité dans leur verre. Lui pas. Certes, elle lui servit un beau verre de scotch, mais il ne finit pas pleins devant lui.

Sans comprendre, sans prévoir son geste, Jonas se retrouva trempé de la tête au pied. Il cligna des yeux et souffla l'alcool qui lui dégoulinait sur le visage. Puis, il baissa la tête et leva ses mains collantes en les secouant. C'était un véritable désastre. Il en avait partout. Son costume ultra chic et ultra cher était ruiné, sa chemise blanche était devenu marron. Effaré, il ne sut quoi répondre ni quoi faire. Il avait certes déjà pris une baffe ou deux, ou plusieurs... Il s'était aussi déjà fait insulté par ses anciennes conquêtes. Mais là, Aby y avait été un peu fort. Il ne savait pas trop s'il devait se sentir furax. Après tout, il reconnaissait quelque part qu'il avait une part de responsabilités dans le malheur de la jeune femme. Mais, elle avait clairement ruiné son plus beau costard...

Pendant que les deux autres trinquaient, Jonas leva des yeux impuissants vers Lily, qui était revenu au bar. Celle-ci, mi amusée, mi-gênée, lui tendit un torchon pour qu'il puisse s'essuyer le visage. Il l'attrapa, se débarbouilla et essaya de récupérer son pantalon et sa veste. Mais, il n'y avait rien à faire. Jonas serra les mâchoires et jeta un coup d'oeil aux deux autres, hilares. Il devait faire bonne figure... Son visage se détendit en quelques secondes et reprit la bonne humeur de l'ambiance générale. Il soupira et dit :


"Comme dirait Nietzsche, dans la vengeance et en amour, la femme est plus barbare que l'homme... Heureusement, ce n'est qu'un moindre mal, quand on connait l'étendue des biens qu'elles nous procurent !! Vous n'êtes pas d'accord avec moi messieurs ?"

Lily posa devant lui un verre plein avec un sourire pleins d'arrogance. Par dessus le bar, elle se pencha vers lui, révélant son décolleté. Ses yeux bleus plongèrent directement dedans, sans se poser de questions. Elle lui offrait comme en guise de consolation, l'une des plus belles vues de Ténébris. Alors qu'elle attrapa le col de sa chemise quelque peu déboutonnée par ses soins, l'attirant vers elle par dessus les verres, elle lui glissa à l'oreille d'une voix sensuelle et provocante : "Il faudra que tu attendes encore 30 minutes avant de voir à quel point la femme peut être barbare..." Puis, la jeune serveuse s'en alla avec un clin d'oeil et un plateau plein de verre, le laissant pantois, trempé et excité. Il jeta un coup d'oeil à Alec, essayant de voir s'il avait entendu ce qu'elle venait de lui dire et vida son verre d'une traite. L'alcool commençait à lui monter à la tête et cette sensation n'était pas désagréable, tout comme celle qu'il subissait plus bas, entre ses jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t166-jonas-reynolds-le-tombeur-de-ces-dames
Alec Kane

avatar

Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : Enseignant en Psychologie à l'Université

MessageSujet: Re: C'est faux! Je ne suis pas coincé!(libre)   Mer 13 Mai - 14:12

Alec avait bien du mal à cacher son hilarité en effet, il trinqua avec Kobin les sourire aux lèvres et se tourna ensuite vers Jonas. La vache... elle l’avait en fait complètement aspergée ! Entre les gouttes d’eau qu’il avait reçu sur le visage et le fait qu’il ait suivit Aby des yeux lorsqu’elle partait, ce ne fut qu’à ce moment qu’il remarqua l’état du blond. Aspergé d’alcool, Lily venait de lui tendre un torchon. Posant son verre sur le bar, le Prof cacha sa main libre au delà du champs de vision de son ami pour serrer le poing. Son ancienne technique de contrôle du rire ne fonctionnait pourtant pas et il continua d’afficher un sourire radieux alors que le blond essayait de réduire les dégâts. Laissant tomber, il reprit son verre, savourant la revanche qu’Aby venait de prendre.

Au premier abord, il ne l’aurait pas cru capable d’un tel geste. Aby avait passé près d’une niut à pleurer et à s’abattre sur son sort et voula désormais qu’elle venait de rendre la monnaie de sa pièce au coureur de jupons. Ce n’était pourtant pas le pire qui avait dû arriver à Reynolds qui enchanait les conquêtes et ainsi les femmes laissées pour compte. Il devait avoir l’habitude.


“Tout à fait d’accord. Mais, si je puis me permettre, tu es passé à ça de te faire flamber...” il illustra son geste en mimant un espace très fin entre son pouce et son index et abandonna son illustration alors que Lily reprenait contrôle de son futur amant.

Croisant le regard de Jonas, il leva les yeux au ciel. Mais c’est pas vrai... Elle était vraiment chaude comme la braise ce soir. Bon ben va pour les menottes, Jonas l’avait bien mérité. Alec n’allait même pas le prévenir tiens, mais Lily avait déjà une petite réputation au Darkness... Se laissant aller, comme toujours lorsque l’alcool lui montait à la tête, il déposa son verre et se fit craquer la nuque. Au final, ça avait été une petite soirée riche en événements et pas déplaisante pour un sous.


“En tout cas, tu peux dire ce que tu veux sur la Psychologie mais si tu connaissais un peu mieux les femmes, tu l’aurais vu venir ce coup là et ton costume ne serait pas ruiné.” Du même coup, il se tourna vers le géant. “Au plaisir de rester au sec !” dit-elle en levant son verre de nouveau.

Il n’y a pas à dire, il préférait franchement sa façon de fonctionner à celle de Jonas. Bien qu’ils aient des vus similaires sur le couple, leur approche des histoires sans lendemain étaient tout de même bien différentes et Alec, aveugle du mal qu’il pouvait lui aussi causer à la gente féminine, arrivait à se regarder dans le mirroir. Après tout, l’ignorance est mère de tous les vices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t146-alec-john-kane
Kobin Folsham

avatar

Age : 38 ans
Race : humain
Lieu d'habitation : Centre Ville
Métier/Occupation : Général

MessageSujet: Re: C'est faux! Je ne suis pas coincé!(libre)   Ven 5 Juin - 22:02

(HJ : pardon si je n’ai pas répondu tout de suite. Je n’étais pas encore très inspiré par ce rp ^^’ mais là, c’est bon)

Jonas réagit beaucoup mieux que Kobin ne l’aurait d’abord cru. Ce qui déclencha chez lui une nouvelle hilarité Le rire du capitaine était puissant, grave et sonore. Un peu plus et il faisait trembler les verres et les bouteilles. C’est comme si son immense cage thoracique lui servait de caisse de résonnance. Lui qui n’avait promis qu’un verre, les effets de l’alcool commençait à se faire ressentir. Surtout, qu’il avait plus ou moins perdu le conte du nombre de verres qu’il avait dans le nez. (HJ : je sais plus. Vous connaissez cette expression en Europe? XD)

’Au plaisir!,’ dit-il en trinquant de nouveau avec Alec.

Aller! Cul sec! Il commençait à se plaire avec ces deux bougres. Reynolds n’était pas aussi énervant qu’à son habitude et l’autre était plutôt marrant. Folsham grimaça puis se retourna vers le grand blond.

’Reynolds, je ne comprends toujours pas comment vous faites. Vous vous êtes bien fait une petite réputation avec le temps, alors comment ça se fait que les femmes vous courent-elles après. Elles savent à quoi s’en tenir depuis le temps.’’

Parce que oui, il avait une bel gueule, mais ce mec était un vrai connard. Il fallait se le dire. Ce n’étaient pas comme si elles allaient trouver le prince charmant chez lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t184-capitaine-folsham-complet
Jonas Reynolds

avatar

Race : Humain
Lieu d'habitation : Un appartement chic du centre ville
Métier/Occupation : Scientifique à L'UDPH

MessageSujet: Re: C'est faux! Je ne suis pas coincé!(libre)   Mar 30 Juin - 19:29

[HJ: Verre dans le né ? Oui, ça on connait !! Désolée, très chers compères, mais mon temps libre se mesure en minutes et on le compte sur les doigts de la main... Prenez votre temps pour répondre, qui sait quand j'arriverai de nouveau à mettre quelques lignes sur un ordi... En tout cas, j'espère que cette réponse sera digne de votre loooooongue attente !!]

Jonas se retourna comme une masse pour regarder le militaire, hilare. Il ne l'avait jamais vu rire. Rectification, il ne l'avait jamais vu carrément exploser de rire. A travers ses perceptions réduites par l'alcool, il avait à côté de lui un espèce de pachyderme tonitruant, qui aurait pu déplacer toutes les bouteilles du bar au simple son produit par sa grande bouche ouverte. [HJ : je n'ai rien contre les militaires hein! ^^] Il était tellement surpris, qu'il s'accrocha au bar avec force de peur de tomber à la renverse.

Au son du choc des deux verres de ses deux compères, Jonas fit une moue boudeuse.

Psychologie, psychologie. Jonas n'était pas un psy. Il n'avait aucunement l'envie de jouer aux hommes à l'écoute des femmes assis à côté du canapé. Non, son envie à lui était de finir sur le divan avec la sublime créature aux boucles dorés. Et puis, si elle n'était pas blonde, il n'y avait pas de dilemme non plus. D'ailleurs, quelle était la meilleure technique ? L'écoute spirituelle et la réponse verbale ? Ou le réconfort charnel et le langage des corps ? Il n'y avait pas à tourner autour du pot, c'était clair comme de l'eau. La plus belle des récompenses étaient le partage mutuel des plaisirs de la vie, pour une nuit, pour un jour, pour une fois. Rien de plus, rien de moins.

Jonas regarda Alec, leva les yeux au ciel et s'apprêta à lui répondre. Cependant, Folsham le devança. Il se retourna de nouveau aussi sec vers lui et le regarda avec de grands yeux. Quelle réputation s'était-il faite ?

En fait, il y avait plusieurs théories à cette question : la première, il avait la réputation d'un grand séducteur, très performant au lit, pas regardant sur la qualité de la marchandise (du moment que cette dernière répondait à un des critères sur sa liste). Il était le parfait amant pour les femmes mariées en mal de frisson, le parfait gentleman pour les demoiselles en manque de reconnaissance, l'homme cultivé et sauvage pour les belles penseuses, le puissant businessman riche pour les poufs de jardin, l'inaccessible et mystérieux docteur en chimie pour les jeunes lectrices de livre à l'eau de rose... Cette multi-facette d'apparat, il se l'était forgé au fur et à mesure de ses longues années d'apprentissage de la drague, pour en devenir un expert ultime. Il savait laquelle il devait utiliser, quand et avec qui. Et ça marchait 99% des fois. Le 1%, il le donnait aux femmes impressionantes pour devenir l'homme simple, sensible et modeste !
[HJ : Mais quel enfoiré !!! XD]

La deuxième théorie l'emmenait sur le même genre de terrain. Il était le numéro 1 des grands célibataires. Riche, bien élevé, ayant une bonne position reconnue au sein de l'UDPH et dans la haute société, une belle gueule arrogante de celui qui se sait particulièrement attirant et une connaissance impressionnante sur un nombre intarissable de sujet, il était tout simplement l'homme parfait à fiancer et à marier. Pourtant, il n'était ni l'un, ni l'autre. Or, quel était l'atout de l'homme parfait ? Personne n'avait encore réussi à le dompter. Il représentait un challenge. Celle qui réussirait un jour à lui mettre la bague au doigt pour promesse, le harnais autour du cou pour fidélité et une ceinture cadenassée au pantalon pour sûreté, serait la championne du siècle, la reine de Ténébris... Elles avaient donc toutes un peu l'espoir d'y arriver chacune à leur tour, se présentant quand même à la porte de sa garçonnière, en connaissant le risque de la chute au bout d'une nuit !

Jonas se mit à sourire de toutes ses dents. Son cerveau était certes ralenti par l'alcool, mais il réussissait quand même à rester aussi narquois qu'à son habitude. Il répondit au capitaine en levant son index au niveau de son nez :


"Justement capitaine, justement. Elles savent à quoi s'en tenir... La femme est certes plus sensible que l'homme, mais elle est aussi plus curieuse. Et qu'y a-t-il de plus affreux qu'une énigme irrésolue ? Ca, c'est la première chose. La deuxième particularité de la femme, c'est son inconditionnelle envie de raconter. Il n'y a rien à dire, rien à faire. Elles le font pour vous, elles alimentent elles-même le mythe. Il suffit juste d'être conscient ET conforme à la description qu'elles font de vous. Et sur tous les points... Si vous voyez ce que je veux dire !"

Et Jonas éclata de rire. Puis, il se rendit compte qu'il avait encore soif. Il avisa les bouteilles en face de lui et en homme bien arrosé, il ne se posa pas de questions. Il se leva enleva sa veste de costume trempée, la posa sur la chaise, sorti sa chemise de son pantalon pour être plus décontracte et contourna le comptoir. En grand habitué de la maison et en tant que gros donneur de pourboire, il savait qu'il ne risquait rien. Il jeta un sourire arrogant sous ses yeux luisant d'étoiles alcoolisées et demanda à ses deux collègues de boisson :

"Messieurs, en tant que futur amant de notre charmante serveuse, je me permets de vous servir un nouveau verre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t166-jonas-reynolds-le-tombeur-de-ces-dames
Alec Kane

avatar

Race : Humain
Lieu d'habitation : HLM
Métier/Occupation : Enseignant en Psychologie à l'Université

MessageSujet: Re: C'est faux! Je ne suis pas coincé!(libre)   Mar 7 Juil - 15:08

[Hj : Quel enfoiré ! XD]

“Oh misère...” lâcha Alec en se retournant vers Jonas avec appréhension.

Le géant n’avait-il pas comprit qu’avec celui-là il ne fallait absolument pas poser ce genre de question. Il pouvait sentir le discours pompeux du –ce n’est pas moi qui les cherche, elles viennent à moi- leur arriver en travers de la figure. Alec appréciait Jonas mais il avait tendance à se croire le miellat de toutes les abeilles de la ruche. Le genre de mec qui rentrait dans une pièce et cataloguait 25% (au moins) des femmes présentes comme déjà vue, déjà faite pour passer aux inconnues. Le veni, devi, vici du blond le transformait souvent en un être pompeux qui allait se lancer dans une explication de derrière les fagots. Hônnetement, ça le lui disait rien qui vaille.

Pourtant, le blond se montra beaucoup plus soft que d’habitude. Il l’avait bien des fois entendu parler des femmes dans des termes plus crus et avec beaucoup moins de doigté. Peut-être essayait-il de se montrer plus conciliant envers la gente féminine avec Kobin présent. Qui sait... En revanche, s’il pouvait passer outre leurs anciennes conversations ou argumenter qu’ils avaient autrefois approché le problème plus directement, il n’arrivait pas à se débarasser de son envie de faire une blague. La curiosité des femmes et leur envie de parler, partager et renseigner lui avait donné une idée. Effet boomerang mais Jonas saurait bien le prendre.


“Ton point de vue est plus que réducteur...” Dit-il en étouffant un fou rire. “... bon, après, les rumeurs que j’en ai entendu n’aident pas, c’est sûr...” ajouta t-il en désignant du menton l’entre-jambe de Jonas et en riant finalement.

Il aurait put continuer en disant que l’énigme était bel et bien brisée et que peu de femmes pouvaient mêler exclusivité et Jonas Reynold dans la même phrase. Si elles couchaient avec lui c’était justement qu’elles savaient à quoi s’en tenir ou qu’elles avaient l’espoir vain de le faire changer. Mais bon... on ne change pas les rayures du zèbre, surtout ce zèbre. Les rayures sur pattes se levaient d’ailleurs et passaient derrière le bar... Il était déjà entamé avec son estomac vide et ne pourrait pas conduire pour rentrer chez lui, mais haussa les épaules. Jonas voulait faire son show et jouïr de ses privilèges monétaires et sexuels, que cela ne tienne, il allait suivre.


“Même chose, s’il te plaît.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t146-alec-john-kane
Kobin Folsham

avatar

Age : 38 ans
Race : humain
Lieu d'habitation : Centre Ville
Métier/Occupation : Général

MessageSujet: Re: C'est faux! Je ne suis pas coincé!(libre)   Lun 10 Aoû - 17:18

(Hj: je fais une ellipse. Je veux voir Kobin bourré xD)

"À boire!" Éclata Kobin en riant.

Le géant n'en était déjà pas a son premier verre bien avant leur arrivé. Si le capitaine avait des airs de bourreau impassible à jeun, il se transformait en vrai bon-vivant avec quelque verre dans le nez. Tout ce qu'il contenait dans sa façade de pierre était subitement relâché .

Quelques minutes plus tards, Kobin ne pouvait plus s'arrêter de parler et de rire. Il se retourna vers Alec, son pichet à la main , comme une extension de son bras.

"Et toi, bonhomme. C'est quoi ton histoire? Y a pas de ptite serveuse dans le coin qui te fais de l'effet? La grande blonde de toute à l'heure peut-être? Personnellement , j'ai toujours eu un faible pour les brunes"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-clarte.forumactif.org/t184-capitaine-folsham-complet
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est faux! Je ne suis pas coincé!(libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est faux! Je ne suis pas coincé!(libre)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Noob, je suis un noooob!
» Haiti : Faux coupons, un site du PAM fermé à Pétionville
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» QUAND L'AGENT AGRICOLE ET LE FAUX INGENIEUR PIETINENT UN AGRONOME ETUN INGENIEUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Obscure Clarté :: Le Centre Ville :: Le Darkness Pub-
Sauter vers: